Pétition fermée
Adressée à Mme Anne Hidalgo et 1 autre

CONTRE la malbouffe dans les cantines scolaires de Paris

La Mairie de Paris veut changer un système de restauration scolaire de proximité et à dimension humaine qui fonctionne bien pour tout centraliser dans une caisse des écoles unique qui sera un monstre industriel à l'échelle de Paris.

La Mairie de Paris invite la malbouffe dans ses cantines scolaires

 

Pétition lancée par les parents d’élèves de Paris 13e

et soutenue par l’union locale FCPE du 13e arrondissement

 

Madame la Maire de Paris,

Madame l’Adjointe à la Maire de Paris chargée des affaires scolaires,

Mesdames et Messieurs les Maires d’arrondissement,

Les repas servis à la cantine sont actuellement gérés des caisses des écoles distinctes dans chaque arrondissement  et nous bénéficions d'une restauration de qualité pour nos enfants.

La mairie de Paris prévoit la disparition de ces 20 caisses locales à l’horizon 2018 au profit d'une caisse centrale résultant d'une fusion en 2016-2017 de celles-ci.

Une réforme entreprise après «  une large consultation des parents d’élèves » qui, à notre connaissance, n’a jamais eu lieu.

Le système actuel a permis de faire progresser au fil des années la qualité des repas servis à nos enfants en intégrant jusqu’à 70% de produits bio et de label rouge.

Les cuisines sur place ou à proximité des écoles, et des caisses pour chaque arrondissement, accessibles et ouvertes aux échanges, ont permis un dialogue constant et constructif avec les parents d’élèves dans l’intérêt de tous et de nos enfants en particulier.

Ce dialogue de terrain a notamment permis de mettre en place un goûter en élémentaire dans le 13e.

 Le projet de centralisation aura pour conséquence une cuisine centrale gérant tous les repas des élèves parisiens, livrés en liaison froide et réchauffés au lieu de l’actuel système de liaison chaude, qui n’est possible qu’avec la proximité géographique et une dimension humaine.

La taille titanesque du nouvel opérateur induira aussi que seuls des géants de l’agro-alimentaire pourront répondre aux appels d’offre, jetant ainsi aux oubliettes des années de progrès en faveur de fournisseurs français et si possible locaux.

Nous, parents et grands-parents d’élèves ou simples citoyens de Paris vous demandons de renoncer à ce projet qui n’a visiblement pour objectif que de générer des économies d’échelles et qui risque d’accoucher d’un monstre industriel au détriment de nos enfants.

Cette pétition a été remise à:
  • Mme Anne Hidalgo
  • Maires d'arrondissement de Paris


    FCPE Ecole Louise Bourgeois PARIS 13 a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 534 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    FCPE Ecole Louise Bourgeois compte sur vous aujourd'hui

    FCPE Ecole Louise Bourgeois PARIS 13 a besoin de votre aide pour sa pétition “Mme Anne Hidalgo: CONTRE la malbouffe dans ses cantines scolaires de Paris”. Rejoignez FCPE Ecole Louise Bourgeois et 533 signataires.