RÉDUIRE LE DÉLAI D'ATTENTE TROP LONG DANS LE CADRE DE FIV AVEC DIAGNOSTIC PREIMPLANTATOIRE

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


Chers lecteurs, 

Saviez-vous que chaque jour en France 2100 enfants naissent ? 2100 enfants qui font de ce jour le plus beau aux yeux de leurs parents. Sentir leur petite peau toute chaude, regarder leurs minuscules petits membres et ressentir l'amour immense et inconditionnel que l'on peut éprouver pour ce tout petit être qu'on ne connaît que depuis 2 secondes..

Malheureusement, en France, une bonne partie des couples doivent avoir recours à un parcours un peu plus long qu'un rapport sexuel et une grossesse de 9 mois. Non pas à cause d'une infertilité d'un ou des deux partenaires, mais à cause d'une maladie d'une particulière gravité, que le couple risque de transmettre génétiquement ou par les chromosomes à leur enfant.

Ce processus se nomme la fécondation In Vitro avec diagnostic pré-préimplantatoire. Il consiste en l'analyse d'une ou plusieurs cellules embryonnaires prélevées sur des embryons âgés de 3 à 5 jours, provenant d'une FIV.                     

Il permet donc à ces couples porteurs de maladies graves, de ne pas la transmettre à leur enfant. En France, le DPI est encadré par les lois Bioéthique. Seuls 5 centres hospitaliers sont légalement autorisés à le faire pratiquer AVEC UN DÉLAI D'ATTENTE AVANT PREMIER ESSAI DE FIV ET STIMULATION OVARIENNE DE 18 A 24 MOIS.

Alors la question est la suivante : pourquoi ces couples doivent-ils faire face à un délai aussi long ? pourquoi les centres sont si peu nombreux en France ? pourquoi les autres pays tels que la Belgique, l'Espagne, la Grèce, Chypre, le Luxembourg etc. ont des délais plus courts ? pourquoi les centres privés n'existent pas en France tels que les autres pays ?

Où est la justice ? La France s'en fout ? Pourquoi des couples fertiles, sont projetés dans des processus d'infertilité et sont mis de côté par ces longs délais d'attente ? Ces couples ne veulent-ils pas simplement avoir un enfant ?

Le parcours du combattant pour être parent ne peut plus durer. Il faut que cela cesse, on parle de vie humaine, on parle de famille, on parle d'amour.

Etes-vous au courant de la souffrance de ces couples en attente ? Ou quand on leur demande : "Alors c'est pour quand le bébé" ? 

Pourquoi ne pas ouvrir d'autres centres ? Autoriser des cliniques privées à le faire pratiquer ? Réduire ces délais ridiculement trop long...

Chers médecins, Chers généticiens, Chers hôpitaux, Chère Mme Buzin, Cher Président, Chers Français, aidez ces couples à ne pas renoncer, à ne pas désespérer, aidez-nous à fonder une famille à notre tour..