Un vrai service d'urgence à l'hôpital

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


J'ai dû faire admettre aux urgences mon mari victime d'un début d'AVC. 

Des malades en attente étaient sur des brancards alignés - posés - là où il y avait de la place. 

Je suis arrivée à 3 heures du matin, ressortie à 18 H . J'ai pu assister à un défilé permanent de malades sur brancard dans le couloir des admissions. Certains étaient là depuis plusieurs heures. Comme le trop rare personnel ne peut pas les emmener aux toilettes, ils sont systématiquement affublés d'une couche. La porte des admissions s'ouvre et se ferme au fur et à mesure des entrants et chacun peut voir les malades dans leur intimité. 

Les examens se font selon la disponibilité du personnel et du matériel. Idem pour leur lecture. Un scanner passé à 16 heures n'a pas encore été lu à 18 heures. 

Le personnel a lancé un ordre de grève pour obtenir du personnel et des locaux décents. il est prévu un nouvel hôpital mais en attendant celui-ci fonctionne cahin caha grâce à son dévouement . 

Madame la Ministre, si vous deviez être admise et traitée aux urgences comme monsieur et madame tout le monde,nul doute que vous seriez scandalisée. 

Venez donc incognito voir le quotidien des malades et des soignants pour juger de l'urgence de la situation, mais venez sans une batterie de journalistes qui ne regarderont que les sourires et les jambes des infirmières.

Je vous demande d'agir rapidement afin que votre nom soit plus tard prononcé avec reconnaissance et non avec mépris comme celui de certains de vos prédécesseurs. 

 

 

 



Michelle compte sur vous aujourd'hui

Michelle LAROCHE a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de la santé: Un vrai service d'urgence à l'hôpital”. Rejoignez Michelle et 4 910 signataires.