Sauvez l'hôpital de Saint-Claude !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Aujourd’hui nous sommes touchés, demain ce sera peut-être vous !  

Le Haut-Jura, c’est 60000 habitants. Un territoire montagneux où les déplacements se pensent en temps, pas en kilomètres.

L’ARS (Agence Régionale de Santé) de Bourgogne Franche-Comté a décidé de faire des économies dans les hôpitaux du sud Jura en fusionnant des établissements pour  « optimiser » l’offre de soins… Donc  elle réduit, voire supprime purement et simplement des services, sans aucune étude d'impact faite au préalable.

A Saint-Claude, les services urgences, pédiatrie, hémodialyse, chirurgie et maternité étaient directement menacés début 2017.  Fin 2017 l’ARS nous annonce que l’hémodialyse qui n’était plus aux normes le redevient, les urgences sont «sauvées»…mais la pédiatrie fermée pour l’été ne rouvrira pas ses portes, la chirurgie se cantonnera à l’ambulatoire, et surtout la maternité, la dernière du Haut-Jura, fermera ses portes fin mars 2018 alors qu’elle assure plus que le seuil d'activité minimale de 300 accouchements par an !

Les futures mamans seront alors priées de faire 1 à 2 heures de route selon leur point de départ pour aller à  Lons-le-Saunier… et  jusque 3 h en hiver !! On est loin de la ½ heure préconisée par l'Inspection Générale des Affaires Sociales...Ici pas d’autoroute, peu de lignes droites, et beaucoup de virages !

Nous demandons l’application de la loi Montagne pour l'hôpital de Saint-Claude, qui prévoit « aux populations un accès par voie terrestre à un service de médecine générale, à un service d'urgence médicale, à un service de réanimation ainsi qu'à une maternité dans des délais raisonnables non susceptibles de mettre en danger l'intégrité physique du patient en raison d'un temps de transport manifestement trop important » (article 23 de la loi n°2016-1888 du 28 décembre 2016).

Nous demandons l’annulation des décisions qui ont été prises de fermer les services concernés et demandons, à l’inverse, leur renforcement, en passant par une politique de recrutement de praticiens.

L’exception géographique de notre hôpital est niée. Notre existence même de citoyens est niée. L’offre de soins et de prise en charge de l’hôpital de St Claude n’est pas un luxe, c’est une nécessité.

Aidez-nous à maintenir ce service public vital pour notre région en signant cette pétition.

MERCI !!



Comité de défense et de soutien de l'hôpital de Saint-Claude compte sur vous aujourd'hui

Comité de défense et de soutien de l'hôpital de Saint-Claude a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de la Santé : Sauvez l'hôpital de Saint-Claude !”. Rejoignez Comité de défense et de soutien de l'hôpital de Saint-Claude et 3 958 signataires.