Non aux 11 vaccins obligatoires pour nos bébés !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !



ils l’ont fait : 11 vaccins obligatoires dès 2018 pour tous les enfants français

 
En plus de la Poliomyélite, tétanos, diphtérie aujourd'hui obligatoires, les enfants français ( Petite enfance ) seront également soumis dès 2018 aux vaccins contre la  coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C (mais contre la bêtise politicienne dommage) "pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans". 
 
Mouais...on nous disait aussi que le retrait du marché du DTP était temporaire et 9 ans après, il n'est toujours pas de retour sur le marché (et cela ne sera jamais le cas bien évidemment). Une fois que cette mesure sera ancrée, il n'y a aucune raison que le gouvernement fasse marche arrière. Cette mesure dictatoriale aberrante va jusqu'à permettre la vaccination d'un enfant contre l'hépatite B, maladie pourtant sexuellement transmissible. Pire, ce vaccin a provoqué de nombreux cas de scléroses en plaques.
 
Le prétexte évoqué par le premier ministre est que la rougeole continue à tuer en France. Savez-vous combien d'enfants sont morts de cette maladie en 10 ans ? 8. Les victimes de la vaccination eux sont certainement bien plus nombreux (difficile à quantifier puisque les autorités de santé refusent régulièrement toute relation avec la vaccination). Manque de chance, cette année en Suisse, la rougeole a fait sa première victime depuis 2009 et la jeune victime... était vaccinée. Lors de cette épidémie d'oreillon à l'Université d'HARVARD l'année dernière, 99% des personnes infectées étaient vaccinées. Même topo, lors de cette épidémie de coqueluche en 2014.
 
Cette mesure folle va bien être mise en application dès l'année prochaine alors que les déconneurs du monde nous disaient encore il y a quelques mois que c'était une fausse information...

Beaucoup de grands médecins libres et menacés (le Dr Joyeux par exemple), alertent sur la vaccination des enfants. Quel est le projet ? En France, nous n'avons pas de carence, nous avons une eau surveillée, une alimentation variée, un climat tempéré, les futurs parents de cette génération ont été élevés dans les mêmes conditions. Nous ne sommes pas en Afrique ou dans des pays à fort potentiel d'infections diverses. A moins que ce ne soit une prévention à cause de l'arrivée massive de migrants d'autres pays (?). On s'interroge...
 
Nul doute que les 14 années de rémunération par des labos tels que Novartis ou Sanofi de la ministre de la santé Agnès Buzyn ne sont pas étrangères à cette rapide prise de décision



FALOURD compte sur vous aujourd'hui

FALOURD FALOURD a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de la santé: Non aux 11 vaccins obligatoires pour nos bébés !”. Rejoignez FALOURD et 373 signataires.