Garder les infirmières praticiennes en clinique privée/ Keep private NP’s clinics

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Francais suit ...We want to keep our access to primary health care with the new nurse practitioners private clinics. Those saves the government  thousands of dollars, keep practice license active to nurse practitioners and helps to a better access to emergency rooms for real emergencies with a reasonable wait time. They need their access back to the hospital investigations as it was approve for the past couple years! It’s not different from what physicians do while working in the private companies that send patients have their exams done within the hospitals. Those clinics are nevertheless different then the other health professionals that practice in both private and public clinics. We appreciate these services and we want to have access at ou convenience. Those exams would be ordered anyway from the emergency room, but the visit itself costs thousands to the Province. It is imperative to accept those clinics to help access to primary health care in the community to meet the needs!! Help us keep our private nurse practitioner clinics!!! ///****** Nous aimerions garder notre accès aux soins de santé primaires avec les nouvelles cliniques privées d’infirmières praticiennes. Ces cliniques sauvent des milliers de dollars au gouvernement, gardent les licenses de pratique actives des infirmières praticiennes et désengorge les urgences pour permettre une meilleur accès aux vrais urgences dans un délai raisonnable. Pour ce faire, elles doivent avoir accès à nouveau aux investigations dans les hôpitaux tel qu’avant, lorsqu’il leur avait été approuvé. Cet accès n’est pas différent que celui de médecins opérant pour les usines privées qui ont recours aux hôpitaux pour leurs investigations. Ces cliniques ne sont d’autant pas plus différentes que les autres professionnels de la santé qui peuvent pratiquer autant dans le secteur public que le privé. Nous apprécions ces services et nous voulons y avoir recours à notre convenance. Ces mêmes investigations seraient demandées si le patient se rendrait à l’urgence  de toute façon, mais la visite à l’urgence d’elle-même coûte des fortunes à la Province. Il est donc impératif d’accepter ces cliniques pour permettre plus d’accès aux soins de santé primaires en communauté pour répondre à la demande!! Aidez-nous à garder nos infirmières praticiennes au privé!!!