Victory

Priorisons la vaccination des gens avec une déficience intellectuelle ou développementale

This petition made change with 1,085 supporters!


English follows.

La pandémie de COVID-19 est particulièrement difficile pour ceux vivant avec une déficience intellectuelle ou développementale (DID) ainsi que pour les membres de leur famille. Entre autres, la perte de points de repères, d’activités et de répit familial causée par les restrictions sanitaires représente un risque important pour l’exacerbation de l’isolement social et pour la dégradation de la santé mentale chez cette population vulnérable au Québec.

Les gens vivant avec une DID sont aussi à risque accru des conséquences graves de la COVID-19, notamment à cause d’une prévalence plus élevée de comorbidités telles que l’hypertension, le diabète et les maladies cardiovasculaires et respiratoires.

Une analyse effectuée par l’agence de la santé publique de l’Angleterre a démontré que le taux de mortalité de la COVID-19 chez les gens vivant avec une DID est 2.3 à 3.6 fois plus élevé que dans la population générale. Depuis le 25 février 2021, le Royaume Uni priorise la vaccination contre la COVID-19 des gens vivant avec une DID.

Le Comité consultatif national de l’immunisation de l’Agence de la santé publique du Canada a identifié le « handicap » comme facteur contribuant aux inégalités en matière de santé et suggère que les personnes vivant avec un handicap soient considérées comme un « [groupe] à immuniser en priorité ».

Pourtant, selon le plan de vaccination actuel du gouvernement du Québec, les personnes vivant avec une DID feraient seulement partie du huitième groupe (sur dix) à être priorisé pour la vaccination.

Étant donné les conséquences sociales, psychologiques et physiques accrues de la pandémie et de la COVID-19 sur les personnes vivant avec une DID, nous demandons que ce groupe soit priorisé pour la vaccination contre la COVID-19 en fonction de leur statut comme groupe vulnérable.

--

The COVID-19 pandemic has been particularly difficult for those living with an intellectual or developmental disability (IDD) and their families. Namely, the loss of bearings, activities, and family respite caused by sanitary restrictions has contributed to the exacerbation of social isolation and the deterioration of mental health for this vulnerable population in Quebec.

People living with IDD are at increased risk for severe outcomes of COVID-19 due to a higher prevalence of comorbidities such as hypertension, diabetes, and cardiovascular and respiratory disease.

An analysis conducted by Public Health England found that the mortality rate from COVID-19 for people living with IDD is 2.3 to 3.6 times higher than in the general population. Since February 25, 2021, the United Kingdom has prioritized vaccination against COVID-19 for people living with IDD.

The National Advisory Committee on Immunization of the Public Health Agency of Canada has identified "disability" as a contributing factor to health inequalities and suggests that people with disabilities be considered as a “key [group] for immunization”.

Yet, according to the Government of Quebec’s current vaccination plan, people living with IDD would only be part of the eighth group (out of ten) to be prioritized for vaccination.

Given the increased social, psychological, and physical consequences of the pandemic and of COVID-19 on people living with IDD, we ask that this group be prioritized for COVID-19 vaccination in accordance with their status as a vulnerable group.



Today: Alexandre is counting on you

Alexandre Grant needs your help with “Ministre de la Santé et des Services sociaux: Priorisons la vaccination des gens avec une déficience intellectuelle ou développementale”. Join Alexandre and 1,084 supporters today.