Victimes françaises ignorées par la justice française, cela suffit !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Nous avons accueilli Ayoub, notre gendre, dans notre famille, qui allait être papa de l'enfant que portait notre fille. Il est arrivé en France lorsque le bébé a eu un mois, et au bout d'une semaine, il portait des coups à sa femme, notre fille, jeune accouchée par césarienne. Plainte illico. Il écope d'un premier rappel à la loi, dans les murs de la gendarmerie de Crest. Mais cette manifestation clémente de l'autorité française et le désarroi de la maman et de la famille sont interprétés comme des signes d'encouragement par Ayoub. Quelques semaines plus tard, c'est un tympan percé lors d'une dispute que récolte notre fille, puis au mois de février 2016, un coup de couteau porté à la cuisse de ... ma fille.

Pour ce coup de couteau, le tribunal de Grande Instance de Valence - Drôme - inflige .... un second rappel à la loi à l'encontre d' Ayoub (le substitut du procureur qui a pris cette décision est ... une femme !!! ).  Il faut savoir que dans le cas de violences conjugales, la peine encourue peut monter à 45000 € d'amende et jusqu'à 3 ans de prison. Lorsque l'on est convoqué pour un rappel à la Loi, on sait que l'on va juste se faire remonter les bretelles ! Le fait de ne pas se présenter à une convocation pour rappel à la loi est répréhensible, en principe !!l  Ayoub ne se présentera même pas à la convocation.

Tout de même, sachez que le rappel à loi efface le délit, et que la victime n'est pas ou plus du tout considérée comme victime par la justice française.

Tout ce que la Justice française met en place, car elle a le temps pour ça apparemment, c'est d'organiser des visites dans une maison judiciaire, pour que le papa voit son fils tous les 15 jours. On sent bien que cette "médiation" est une façon de conclure dans la vaseline au nom de qui ? de l'enfant ? qui a assisté à toutes les scènes de violences ? qui portait lui-même des coups à sa maman, cornaqué en cela par son gentil et beau papa ? 

Ayoub bénéficie d'une justice française laxiste, mysogine, amorale. Juste pour info, il a, paraît-il un master en ressources humaines ! une chance pour les salariés en France, non ?

Donc, on attend quoi ? 

J'attends que cet homme violent, manipulateur, menteur, hors-la-loi, soit expulsé définitivement de France, que sa demande de renouvellement de titre de séjour en France soit stoppée,( les préfectures de la Drôme et du Rhône ont été informées par nous, mais elles font la sourde oreille), puni dans son pays, selon les lois marocaines, et déchu de son autorité parentale. 

Merci d'avoir lu ce qui est aussi un témoignage accablant sur la justice française qui accable les victimes, mais pas les criminels.

 



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de la Justice: Victimes françaises ignorées par la justice française, cela suffit !”. Rejoignez N et 167 signataires.