Un enfant, un acte de naissance

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Plusieurs enfants au Cameroun n'ont pas de personnalité juridique à la naissance,  parce que certains naissent hors des formations sanitaires, les parents ignorent les procédures y relatives, les tracasseries auprès des centres d'état-civil sont nombreuses.

Parfois, quand c'est par la justice qu'il faut que l'enfant ait son acte de naissance, la procédure est encore contraignante au lieu de faciliter l'obtention de la personnalité juridique aux enfants tels que le prédispose la Convention Relative aux Droits de l'Enfant ratifiée par plusieurs pays.

Or le défaut d'enregistrement des naissances dans les délais, tout comme les lenteurs, lourdeurs, arnaques et corruptions qui s'y greffent lorsqu'on saisit la justice sont préjudiciables à l'avenir des enfants, au processus démocratique,  à l'intégration socioprofessionnelle, à la planification du développement, à la sécurité des individus, locales, nationales et internationales,:

  1. un individu sans personnalité juridique étant un individu sans identité légale,
  2. un individu sans personnalité juridique étant un individu qu'on ne peut tracer,
  3. un individu sans personnalité juridique étant un individu non protégé,
  4. un individu sans personnalité juridique étant un individu sur qui pèse le préjugé de malhonnêteté.

C'est pourquoi il est nécessaire que les procédures d'obtention d'actes de naissance auprès des centres d'état civil et  des juridictions camerounaises soient facilitées, harmonisées et allégées, ce qui nécessitent notre adhésion, car tous on a un membre de famille ou on connait une personne qui a des problèmes d'acte de naissance.