Des places en garderie

0 have signed. Let’s get to 500!


Nous avons un manque flagrant de services de garde en région, nous ne pouvons plus attendre, cela doit changer immédiatement! Plusieurs familles ne peuvent avoir de place en garderie; la place 0-5 ans déborde et plusieurs sont encore sur la liste d'attente depuis plus de 5 ans. Ce n'est pas normal de devoir attendre que les enfants aillent à l'école avant d'avoir une place en garderie, c'est illogique! Tout cela entraîne de nombreuses conséquences:

  • Le manque de places empêche des mères de retourner travailler ce qui engendre des pertes financières pour leurs familles et employeurs.
  • Cela cause préjudice à certaines d'entre elles car elles n'accumulent plus d'ancienneté et ne cotisent plus à leur fond de pension, et vont donc en payer les conséquences à long terme (pour l'obtention de nouveaux postes, le choix des vacances et lors de leur retraite qui sera retardée).
  • Les conditions difficiles des détentrices de services de garde engendrent des fermetures qui accentuent la pénurie actuelle.
  • De plus, les mamans qui veulent travailler doivent rester à la maison quand elles pourraient être un atout pour la société,  non pas parce qu'être maman à la maison n'est pas honorable, mais parce que ce n'est pas le souhait de celles-ci et qu'elles veulent être sur le marché du travail.
  • Également, il serait plus avantageux pour le gouvernement que ces mamans travaillent puisqu'elles paieraient plus d'impôts et recevraient moins d'allocations familiales en raison du salaire total plus élevé de leur famille.
  • Le manque de places en garderie nuit également au manque de main-d'oeuvre, qui est une réalité criante pour les entreprises de l'Abitibi; cette situation touche tout le monde!
  • Il y a aussi des conséquences sur la santé des parents qui vivent de l'anxiété et du stress financier en raison de cette situation anormale.

Nous avons besoin d'aide et tout de suite! De nouvelles places doivent ouvrir maintenant. Ce cercle vicieux doit prendre fin AUJOURD'HUI!