Aidez-nous à sauver ceux qui fabriquent votre télévision de service public

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Pour faire de la télé, il faut des paillettes… Mais aussi des techniciens, des administratifs et un outil opérationnel. 

A France Télévisions, la Filière Production regroupe les moyens de fabrication localisés et ramifiés sur l’ensemble du territoire français, et assure la couverture des événements régionaux et nationaux (du sport à la culture) ainsi que la fabrication  de documentaires, magazines et fictions.

La Filière Production de France Télévisions, c’est : 6 équipes de vidéo mobile, 4 sites de tournage de fiction, 14 équipes légères, 1 site de vidéographie, 8 services de post-production, implantés à Lille, Rennes, Nancy, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux. 

Le gouvernement envisage de « dégraisser le mammouth », en allégeant l’entreprise France Télévisions des nombreux "postes placards" qui prolifèrent. Afin d’éviter cette cure d’amincissement, la direction de France Télévisions prend les devants et impose à ses salariés une réforme bâclée et dénuée de bon sens en supprimant la fabrication et la création en région.

 Aujourd’hui la Filière Production, c’est:

- près de 400 personnes expérimentées, motivées et attentives aux évolutions technologiques travaillant en région, pour les régions et le national,

- des emplois induits : techniciens, administratifs, sociétés de production dans les régions…
 

Demain la Filière Production, ce sera:

La mise en place d’une réforme sans précédent où la Filière Production  sera absorbée dans les Moyens Internes de Fabrication (MIF) regroupés à Marseille et à Paris au Siège de FTV. Toutes les missions de la filière production seront impactées par cette réforme.

Ce projet remet en cause l’implantation régionale de la fabrication de France TV.

Cette restructuration se traduit par :

- une centralisation et une sédentarisation de quasiment la totalité des moyens de production

- la concentration des outils et personnels dans un pool de plus de 1000 personnes

- la suppression de l’encadrement local  et des administratifs assurant la gestion des moyens et des personnels

-  l’assèchement de l’emploi induit en région pour les sociétés de production

-  la destruction programmée d’une véritable mission régionale du service public.

Aucun argument crédible ni aucune projection économique sérieuse n’ont été présentés aux salariés pour leur démontrer que cette réforme conduira à l’amélioration du fonctionnement de la fabrication.

 “CA MARCHERA !!!!”, ne cesse de répéter la direction.

Un plan de réforme ne peut se baser sur la méthode Coué !

Convaincus que nous défendons une cause d’utilité publique, conscients également que la télévision publique doit redéfinir ses missions vis à vis de ses publics et se doit d’être, dans son organisation et dans son implantation, au plus près de ses téléspectateurs,

nous vous demandons de nous soutenir en signant cette pétition.



Filière Production compte sur vous aujourd'hui

Filière Production FRANCE TÉLÉVISIONS a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de la culture et de l'audiovisuel: Aidez-nous à sauver ceux qui fabriquent votre télévision de service public”. Rejoignez Filière Production et 1 527 signataires.