Tolérance zéro pour le deal et la sauvette, lettre à Gérald Darmanin et aux préfets/élus

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Depuis de nombreuses années les habitants du quartier des Coutures à Bagnolet et du Bas-Montreuil subissent d’innombrables nuisances liées notamment au trafic de stupéfiants, à la présence de plus en plus visible de squats, de voitures ventouses et de bidonvilles dans l’espace public et à l’installation quasi quotidienne de ventes sauvages, dites sauvettes, dans les rues autour de la porte de Montreuil. Installées sur les trottoirs et les pistes cyclables, elles empêchent la circulation des piétons, des vélos, des poussettes et des fauteuils roulant, sans oublier les enfants et les personnes âgées. Tout le monde est contraint de circuler sur la chaussée, avec les risques que cela comporte.

Lettres, appels, plaintes, tweets et autres interpellations en tous genres des mairies, des commissariats, des élus, n’ont jamais eu le résultat escompté : une intervention concertée et ferme des pouvoirs publics pour débarrasser nos quartiers aux portes de Paris de ces activités illicites, accidentogènes, et souvent criminelles.

Le contexte sanitaire de ces derniers mois n’a fait qu’amplifier le phénomène et les nuisances. Les trois villes autour de la porte de Montreuil, les deux départements et les deux préfets continuent à se renvoyer la balle, se contentant de renvoyer le problème chez les voisins. Les commissariats de Montreuil et des Lilas sont en sous-effectifs notoires, mal équipés de surcroît. La ville de Bagnolet, où se situe la Capsulerie, plus grand « four » d’Ile-de-France, n’a même pas son propre commissariat.

Les riverains et habitants des quartiers, qui essaient d’y vivre tranquillement ces mois difficiles, d’y faire grandir leurs enfants en toute sécurité, sont excédés.



Verena compte sur vous aujourd'hui

Verena VON DERSCHAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de l'Intérieur: Tolérance zéro pour le deal et la sauvette, lettre ouverte à Gérald Darmanin”. Rejoignez Verena et 259 signataires.