Arrêt de l'utilisation de la plage de Malibou comme exutoire des eaux usées de Cité Aliou

Arrêt de l'utilisation de la plage de Malibou comme exutoire des eaux usées de Cité Aliou

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Mbaye KA a lancé cette pétition adressée à Ministère de la santé-Ministère de l'hygiène Publique du Cadre de Vie- Maire Ville de Guediawaye

La seule plage connaissant une forte fréquentation des populations de Guediawaye et Pikine et de vacanciers étrangers de plus en plus nombreux chaque année, connaît une agression aux multiples conséquences.

Sur cet espace dénommé la Station  Balnéaire numéro 10 de Cambérene sur la carte officielle, beaucoup de personnes pratiquent leurs hobbies: sport, promenade, méditation, petit commerce, pêche à la ligne, pic-nique.

Seulement, nous constatons à chaque hivernage des eaux vannes (eaux issues des fosses septiques) provenant de la Cité Aliou Sow à Golf Sud sont régulièrement déversées sur la place. Ce phénomène répétitif perdure plus de cinq avec son lot de nuisances insoupçonnées.

Notamment l'émanation d'odeurs pestilentielles très incommodantes, la pillulation de moustiques dans les cités riveraines jamais connue auparavant ( cités Station 10, Atepa, Dalal Jaam, Ibrahim à Diop, Douanes...), l'impraticabilite sur cette partie lorsqu'intervient le rejet sur la plage et non en mer. On note une recrudescence du paludisme ainsi que les maladies respiratoires et cutanées chez les riverains.

Cette pratique rompt avec les normes de salubrité, défie l' hygiène publique, constitue une menace pour la santé publique et s'avère inelegante du point de vue esthétique.

La Mairesse de la commune avait été interpellé sur la question il y a cinq ans. Elle avait en son temps indiqué que ceci disparaîtrait dans les deux mois. Elle nous avait remis à l'occasion son numéro de téléphone. Dépuis que d'appels vains. 

D'après nos sources, ce rejet sur la plage et non en mer est dû à un désaccord dans les négociations entre Cité Aliou Sow et l'Onas(organisme chargé de l'assaisonnement) pour la prise en charge de l'évacuation des eaux usées. 

Aujourd'hui, populations riveraines, usagers de la plage et l'environnement en prennent un sacré coup. Certains habitants devant la menace ont vendu leur maison, d'autres en attendant d'entrevoir une solution se savent mourir à petit feu. Les enfants chaque fois que le déversement a lieu et que l'exhalaison de mauvaises odeurs se produit, en pinçant les narines disent " c'est encore Aliou Sow qui sent". Nous pensons que ce travailleur émérite ne mérite point qu'un phénomène aussi répugnant soit associé à son nom. Et pire, gravé dans l'esprit de la jeune génération pour se rappeler de cette manière d'un aussi grand bâtisseur que lui. 

Mobilisons-nous pour restaurer cet espace à deux cent mètres de l'échangeur de Malibou (venant du Centre Ville) qui s'offre à une grande vue sur le littoral aujourd'hui avec l'extension de la VDN. 

L'enjeu en vaut la peine car nous constatons également que beaucoup d'accidents sur cette route se produisent à ce niveau. 

Aussi l'aménagement de la petite bande de terre comprise entre la VDN et la voie de bifurcation à ce niveau offrirait un bel embellissement du cadre à défaut d'être convertie en dépotoir d'ordures sauvage. 

Pour un environnement salubre, la santé des populations, l'accès à un espace de loisirs pour tous, engageons-nous pour l'arrêt du rejet des eaux usées de la Cité Aliou Sow sur la plage de Malibou à proximité de la Cité Station 10. 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !