Touche pas à mon…palmier (Saïdia -Maroc)

Touche pas à mon…palmier (Saïdia -Maroc)

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Azzouzi YAMANI a lancé cette pétition adressée à Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement - et à

Les autorités locales de Saïdia s’entêtent à dépeupler les rares espaces verts contenant des palmiers, violant ainsi les propriétés privées des citoyens et exposant  la faune et la flore à la mort.

Pour sauver ces palmiers -- signez et partagez cet appel:

Chères amies, chers amis,

Maintenant quand on voit un palmier bordant avenues, boulevards et promenades dans la ville de Berkane, on comprendra alors que c’est cet arbre qui cache la forêt des malheurs des zones peuplées de palmiers à Saïdia.

Les bordures des avenues en palmiers, pour enjoliver certains boulevards et ronds-points  destinés à voir défiler des personnalités ou tout bonnement pour agrémenter la visibilité de la ville cachent une sauvage opération de déracinement de centaines de palmiers, entraînant à moyen terme une catastrophe écologique sans précédent. Ces arbres déracinés de leur milieu propre pour être plantés dans un autre environnement qui ne requiert pas les mêmes conditions de vie et de croissance sont souvent bons à être utilisés en bois de chauffe. Un énorme pourcentage de ces arbres ne supportent pas la « transplantation » et meurent.

Voilà le triste sort réservé aux rares espaces verts peuplés de palmiers à Saïdia.

La main criminelle des mafias des palmiers a investi la ville de Saïdia et, en l’absence d’une réelle volonté d’arrêter l’hémorragie, le déracinement se poursuit en toute impunité, de jour comme de nuit avec le concours des bulldozers, tracteurs, camions…et en connivence avec les autorités locales.

Empêchons le dernier coup mortel de lame frontale du bulldozer et le massacre des palmiers

Le palmier est désormais livré à une bande de pillards et de spéculateurs sans scrupules qui sont à la solde de responsables incapables de se projeter au-delà de la durée de leur mandat de gouvernance, tant ils persistent à déraciner des palmiers pour orner les façades des établissements publics sans se soucier de l’origine de ce palmier et en violant des propriétés privées.

Devant cette situation écologique désastreuse, l’inaction des pouvoirs et autorités publics et la mollesse des services concernés par la protection de l’environnement, les habitants de Saïdia, soutenus par le tissu associatif d’intérêt environnemental se mobilisent pour stopper cette machinerie et sauver les rares espèces de palmiers survivants.

La protection des palmiers passe par l’interdiction de leur déracinement, une loi en vigueur et dont les contrevenants risquent amendes et poursuites judiciaires, mais passe aussi par l’interdiction de les replanter pour embellir les villes.

Rassemblons-nous une fois de plus et appelons les autorités concernées à revenir sur le dernier coup mortel du bulldozer pour sauver les palmiers survivants et arrêter l’hémorragie.

Avec espoir et détermination,

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !