STOP AU HARCÈLEMENT DANS NOS ÉCOLES

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le ministre,

Nous vous écrivons afin de dénoncer haut et fort un problème majeur dans nos écoles françaises : le harcèlement scolaire.

Nous souhaitons vous interpeller afin que cesse ce fléau qui existe depuis maintenant plusieurs générations.

Le problème majeur de l'insécurité de nos écoles, de nos collèges, de nos lycées, n’a que trop duré. Depuis trop longtemps, cela crée un important problème pour l'éducation de nos enfants, engendrant une multitude de traumatismes : dépression, échec scolaire, suicides, agressions, rackets, meurtres...

Les filles ainsi que les garçons subissent ce phénomène. En supplément du harcèlement physique et moral, elles subissent également le harcèlement sexuel pouvant aller jusqu'au viol qui enferme ces dernières dans un traumatisme irréversible.

Afin que ce fléau soit anéanti, l'ordre, l'autorité et le respect dont l'école manque cruellement aujourd'hui, doit être rétabli : d’une part entre les élèves, d’autre part entre les élèves et les professeurs mais aussi entre les professeurs eux-mêmes.

Force est de constater que les promesses demeurent insuffisantes, nous vous demandons d'agir rapidement car l’avenir de nos enfants est en jeu et ils ne se sentent plus protégés. Il n’est plus concevable que les victimes ne puissent être défendues convenablement et que la loi du Silence soit Reine, dans un établissement prônant des valeurs républicaines.

Les professeurs se sentent impuissants, car l'enseignement a perdu de sa valeur et l'exercice de l’autorité prend de plus en plus de place par rapport à l’apprentissage de savoirs, indispensable à l'école.

Avec le développement des technologies, un phénomène a émergé: le cyberharcèlement, forme de harcèlement "sous-terrain" résultant de l’impuissance et de l’absence de limites parentales.

Ce système doit être surveillé et régulé. Les coupables de ces dérives doivent être sanctionnés à la hauteur de la gravité de leurs actes pour que chaque enfant soit à l'abri de toutes menaces et que cela n’entraine pas chez eux une phobie scolaire.

Après avoir pris connaissance de cette pétition, Monsieur le Ministre, recevez nos respectueuses salutations.



Alexandra compte sur vous aujourd'hui

Alexandra BAFFOUR a besoin de votre aide pour sa pétition “MINISTRE DE L' EDUCATION NATIONALE : STOP AU HARCÈLEMENT DANS NOS ÉCOLES”. Rejoignez Alexandra et 9 signataires.