Non à la réforme du BAC et du lycée qui aggrave les inégalités sociales et territoriales !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Cette réforme, décidée par le ministre de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse, doit entrer en vigueur à la rentrée 2019. Elle vise à supprimer les filières générales actuelles du Baccalauréat au profit de 12 spécialités choisies par les élèves dès la seconde.

Or, ces spécialités sont attribuées de façon très inégalitaire. Force est de constater que certaines d'entre elles sont extrêmement rares voire totalement absentes de certains secteurs géographiques (langues et Numérique et Sciences Informatiques, entre autres) en ignorant totalement les difficultés de transports des élèves vivant en zones périphériques et rurales. Ces élèves pourraient devoir renoncer à leurs choix faute d'une mobilité suffisante.

Les élèves, issus des milieux les plus modestes, n'ayant pas la possibilité de suivre des cours de soutien privé ou de mise à niveau, pourraient être confrontés à une situation d'échec programmée dans le supérieur.

Cette réforme supprime les mathématiques dans le tronc commun, ce qui aura pour conséquence pour les élèves de ne pas avoir des bases suffisantes dans cette discipline, pourtant indispensable dans de nombreux cursus et domaines professionnels.
Ce nivellement par le bas de l'exigence académique que l'on constate à tous les niveaux n'est pas acceptable.

Cette réforme met en danger non seulement le principe fondamental d'égalité des chances mais aussi l'avenir même de nos enfants !

 


Voulez-vous partager la pétition ?