Adressée à Ministre de l'agriculture et 1 autre

Ferme des 4000 vaches de Neuzy : refusons le modèle des fermes-usines !

0

0 signature. Allez jusqu'à 10 000.

Un exploitant agricole de Neuzy (Saône-et-Loire) a dévoilé récemment son projet de « ferme des 4000 vaches », destinées à l'exportation. 

Après la ferme des 1000 vaches dans la Somme, ce nouveau projet est le symbole d'un modèle agricole qui dérive vers le productivisme à outrance et le tout-profit. 

Ces structures sont pourtant dangereuses pour les animaux : entassés dans des espaces qui ne répondent pas à leurs besoins physiologiques, les animaux souffrent. De nombreux témoignages font ainsi état « d'animaux sales, qui boitent et dont les sabots pourrissent ». 

Ces conditions d'élevage désastreuses engendrent donc stress, souffrances et des produits de piètre qualité, dangereux pour notre santé. Les fermes-usines sont aussi très polluantes, avec un impact largement négatif sur l'environnement. 

Il est donc urgent de refuser ce modèle des fermes-usines et de privilégier l'élevage raisonné et les circuits-courts.  

Les petits producteurs locaux sont en effet bien plus respectueux du bien-être animal et de l'environnement. Ils dynamisent notre économie et proposent des produits de meilleure qualité. 

Signez cette pétition si, comme nous, vous refusez la ferme des 4000 vaches et soutenez un modèle d'élevage respectueux du bien-être animal, de l'environnement et de notre santé !

Les Patriotes & le Collectif Belaud-Argos

Cette pétition sera remise à:
  • Ministre de l'agriculture
  • Préfet de Saône-et-Loire

    Les Patriotes & le Collectif Belaud-Argos a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 8 506 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Les compte sur vous aujourd'hui

    Les PATRIOTES a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de l'Agriculture: Ferme des 4000 vaches de Neuzy : refusons le modèle des fermes-usines !”. Rejoignez Les et 8 505 signataires.