Pour la protection des riverains des champs cultivés intensivement

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


La France est le premier pays d'Europe et le troisième mondial en ce qui concerne l'utilisation de pesticides. Ce triste palmarès expose particulièrement la population aux épandages massifs de produits dits "phytosanitaires". Les riverains sont constamment exposés aux produits chimiques, engrais et pulvérisations divers, dont les agriculteurs inondent leurs champs dans l'agriculture intensive. Dans le Gers, par exemple, certains agriculteurs peu scrupuleux envoient leurs produits jusque sur les terrasses des maisons, dans les piscines, soit à plus de 15 m de la limite de propriété! C'est inadmissible. J'en ai fait moi-même la triste expérience, photos à l'appui. Aucune règlementation n'oblige les agriculteurs à instaurer une zone de non épandage entre les limites de propriété et leurs champs. Par conséquent, les grignotages sont, année après année, toujours plus importants et les limites des champs arrivent à 1 m des routes et des délimitations des terrains ou jardins des particuliers. Il n'y a aucune règlementation pour imposer des zones tampons avec les particuliers! Et pour cause! Nos gouvernants reculent constamment face aux lobbies des agriculteurs! Il nous faut des règlementations claires! C'est notre santé et notre sécurité qui sont en jeu. En zone agricole, c'est un vrai Far West, le plus fort règne en maître!



Poignon compte sur vous aujourd'hui

Poignon POIGNON a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de l'Agriculture et Ministre de l'Environnement: Pour la protection des riverains des champs cultivés intensivement”. Rejoignez Poignon et 396 signataires.