Candidat libre, les oubliés du BAC 2020

Candidat libre, les oubliés du BAC 2020

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Sohade BALABANLIEV a lancé cette pétition adressée à Ministre de l'Education National et à

Objet: Candidat libre, les oubliés Bac 2020 

 

Monsieur le Ministre, 

 

Ce matin, nous étions toutes devant notre écran pour écouter votre annonce quant à l’organisation du Baccalauréat 2020. Nous comprenons que la situation actuelle est inédite et que l’état sanitaire actuel ne puisse permettre une organisation normale des épreuves (d’ailleurs nous saluons tous notre corps médical et toutes les personnes qui contribuent au bon fonctionnement de notre pays). 

 Nous vous avons entendu et comprenons qu’un contrôle continu est une bonne solution pour les élèves scolarisés en établissement. Mais nous avons le sentiment de n’être pas considérées sur le même pied d’égalité et ressentons une grande injustice. En effet nous sommes scolarisées en classe LND (lycée nouveau départ) au lycée de La Nativité à Aix-en-Provence, une scolarité volontaire pour avoir une chance de valider notre diplôme mais qui n’est pas reconnue, nous passons nos épreuves en candidat libre. C’est pour nous beaucoup de sacrifices, nous sommes toutes adultes, mamans et remplies d’espoir... 

Le confinement nous demande beaucoup de rigueur et de travail, encore plus qu’un élève scolarisé surtout que nous préparons un BAC Scientifique, d’ailleurs nous sommes très reconnaissantes du travail fourni par nos professeurs qui continuent à nous suivre en ligne, Merci Beaucoup!  

Vous en parliez ce matin, il n’est pas facile de garder des élèves assidus, nous sommes des candidats libres, nous sommes très motivés et faisons tous ces sacrifices car nous avons un projet bien précis et le BAC n’en est que le début.  

Vous avez déclaré que les candidats libres passeraient les épreuves en septembre, nous avons le sentiment d’être complètement délaissés et méprisés. Passer les épreuves en septembre signifie prendre beaucoup de retard car nous sommes censés intégrer une faculté à la rentrée. Nous obliger à travailler encore davantage cet été, alors que nous avons toutes des situations et des soucis d’adultes, revient à nous sanctionner et nous ressentons cette injustice comme de la discrimination.

C’est pour ces raisons que nous vous demandons Monsieur Le ministre de nous accorder le droit de passer nos épreuves en juillet, en nous faisant passer des épreuves orales. 

 

Dans cette attente nous vous prions de croire Monsieur le Ministre, en l’assurance de notre haute considération. 

Les élèves du LND de La Nativité à Aix-en-provence 

 

Qui sommes-nous ? 

 

Sohade Balabanliev: Divorcée, 41 ans et Mère de 3 enfants, élève du LND. Je souhaite transformer ma vie et mise tout sur ce diplôme, afin de prendre un nouveau depart et construire un avenir meilleur pour m'accomplir en tant qu'être humain et donner plus de chance à mes enfants. Cette année m’a demandé énormément de sacrifices, pas facile de suivre à nouveau des cours dans un lycée à mon âge tout en assumant ma vie. Le confinement est pour moi très difficile dans le sens où je dois m’appliquer à réviser et en même temps faire la classe à mes enfants. 

 

Clotilde Garnier de Falletans : 20 ans. Il y a 5 ans j’ai décroché du système scolaire suite à un évènement qui a entraîné un traumatisme. J’ai fait deux années au CNED qui ont été inefficaces. Je suis donc partie un an à Londres, puis un an à Colmar, en tant que jeune fille au pair tout en passant le bac en candidat libre. Cette année j’ai intégré la structure idéale : un Lycée Nouveau Départ à Aix-en-Provence. Enfin j’ai trouvé ce qui me correspondait, nous avons un suivi bienveillant des professeurs qui nous permet de raccrocher le système et nous motive dans nos projets professionnels.

Cela fait donc 4 fois que je tente le bac en candidat libre au milieu des candidats scolarisés, avec les mêmes contraintes et les mêmes conditions de passage des épreuves, malgré un système d’enseignement différent.

Chainez Kacemi : 20 ans. Je souhaite faire part de ma situation j’ai passé le baccalauréat déjà 3 fois ; cette année est ma quatrième fois. J’ai eu un parcours un peu difficile avec certains problèmes de santé ainsi que des difficultés familiales, je me suis quand même accrochée. J’ai un rêve ainsi que des ambitions Je souhaiterais réaliser cela. La décision qui a été prise par le gouvernement est très défavorable au rêve que je souhaite réaliser. Passer le baccalauréat en septembre est impossible, cela me mettra certainement en difficulté pour la suite car cela veut dire que je vais accéder à la faculté en octobre ce qui va me faire prendre énormément de retard.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !