Concevoir un enfant à but migratoire. Défendre l’intérêt de l'enfant .

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !



Je m'appelle Christine Boinega. Je combats depuis toujours pour les plus vulnérables. Je suis éducatrice spécialisée. J'ai la joie d'être grand- mère de deux petites filles et d'un petit fils.

Quel bonheur d'arriver bientôt en fin de carrière et de commencer à penser à la transmission.

Mon fils aîné , idéaliste, rêveur, passionné de musique Africaine a rencontré une jeune femme en Guinée.

Il s'est marié, elle est venue chez nous, ils ont conçu un enfant. La vie ...........

Mais elle est partie enceinte et le calvaire a commencé. 
Plaintes pour violences: aucune n'a aboutie.............

Refus de remettre l'enfant au père même pour de brèves visites.......

JAF...........qui donne la garde à la maman avec un droit de visite au père dans un centre médiatisé...........2 fois deux heures par mois.

Au 1 an de l'enfant droit ouvert à une journée 2 fois par mois ...........

Et nouvelle surprise la mère disparaît à 400 kms.............

JAF à nouveau et la juge maintient sa décision .

Résultat : mon fils a vu au total 30 heures son fils en 15 mois .

Il n'a même pas le droit au droit de visite et d'hébergement habituel.

Il travaille le Samedi , oui il faut gagner sa vie et bien ce petit détail n'est pas pris en compte.........au choix aller voir son enfant ou travailler!

Aucune enquête sociale, aucune question quant à la manière de pourvoir aux besoins de l'enfant.

Un enfant triste, un père détruit, un enfant otage, un père sans droit.

Histoire banale Madame la Ministre ?

Pourriez vous vous pencher sur les mariages à but migratoires, étudier de plus prêt les manigances des personnes utilisant la conception d'un enfant dans le but d'obtenir des papiers?

Ces enfants sont condamnés à être esclaves de leur famille en Afrique, ces enfants vivent coupés de leur culture Française, élevés dans la haine des blancs, comment vont -ils faire ces petits métisses pour s'y retrouver?

Je vous laisse Madame la MINISTRE ce sujet en vos mains , en espérant voir ce sujet requérir toute votre attention car derrière se cache le problème de la migration, le problème des droits de l'enfant. .

Christine Boinega

 

 

 

 

 

 

 



Christine compte sur vous aujourd'hui

Christine BOINEGA a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre : Concevoir un enfant à but migratoire. Défendre l’intérêt de l'enfant .”. Rejoignez Christine et 132 signataires.