Carta de apoyo / Lettre de soutien - Semaine du Cinéma Équatorien 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Carta de apoyo a la Semana de Cine Ecuatoriano de Paris

(Version française ci-dessous)

Los abajo firmantes, trabajadores, profesionales y colaboradores del CINE ECUATORIANO, asistentes y amigos de la SEMANA DE CINE ECUATORIANO DE PARÍS, queremos poner en conocimiento público los siguientes hechos que, a nuestro juicio, son de carácter urgente ya que ponen en peligro el futuro de este evento cultural:

La Semana de Cine Ecuatoriano de París corre el riesgo de desaparecer. A pesar de su modesto presupuesto, la octava edición no cuenta con fondos para llegar a octubre de 2018.

El festival ha confirmado el apoyo del Instituto Cervantes de París y la Embajada del Ecuador en Francia para la edición de este año. Sin embargo, a pesar del compromiso de estas instituciones una parte importante del presupuesto no está financiada. Los costos por financiar corresponden, principalmente, al pago de derechos de autor de las películas, a los billetes de avión de los invitados, alquiler de salas y a la promoción del evento. Estos rubros podrían ser financiados – como ha sido hasta la fecha – por instituciones públicas del Ecuador, tales como el Ministerio de Cultura y Patrimonio del Ecuador o el Instituto de Cine y Creación Audiovisual del Ecuador.

El cine ecuatoriano puede perder una ventana importante en Europa. La Semana de Cine Ecuatoriano se ha convertido en un festival importante de la agenda cultural latinoamericana de París. Durante las siete ediciones consecutivas se han proyectado más de 140 películas ecuatorianas, las cuales han sido presentadas junto a más de 35 invitados y más de 10.000 espectadores han asistido a salas durante estos ocho años.

Un lugar de intercambio profesional del cine ecuatoriano podría desaparecer. El festival es un punto de encuentro en la ciudad con la oferta cinematográfica más amplia del mundo. La continuidad del evento ha despertado el interés de programadores de festivales franceses y europeos, productores, distribuidores y profesionales de Francia y el mundo, que ven en cada edición el lugar propicio para conocer, o para mantenerse actualizados, sobre la cinematografía ecuatoriana.

Ecuador podría perder uno de sus festivales de cine más emblemáticos en el exterior. Tras el nuevo momento de la cinematografía nacional que se inauguró con la aprobación de la ley de cine en 2007, la Semana de Cine se encargó de difundir, en el corazón de Europa, todo el esfuerzo que cineastas y profesionales han realizado desde ese gran logro ciudadano, abriendo una ventana única a la actualidad cinematográfica nacional en una de las ciudades más importantes para el cine en el mundo como es París.

Firma esta carta si quieres que la Octava Semana de Cine Ecuatoriano de París pueda realizarse. Es importante para todos los que formamos parte del cine ecuatoriano que consolidemos este espacio para que en los próximos dos años podamos celebrar, con orgullo, una década consecutiva de presencia de nuestro cine en París.

¡Ayúdanos a llegar a los 10 años de Semana de Cine Ecuatoriano de París!

 


Lettre de soutien à la Semaine du Cinéma Équatorien de Paris


Les signataires, travailleurs, professionnels et collaborateurs du CINÉMA EQUATORIEN, assistants et amis de la SEMAINE DU CINÉMA EQUATORIEN DE PARIS ; nous voulons annoncer publiquement les faits suivants qui, selon notre jugement, sont de caractère urgent puisqu'ils mettent en danger le futur de cet événement culturel :

- La Semaine du Cinéma Équatorien de Paris court le risque de disparaître. Malgré son budget modeste, la huitième édition ne dispose pas des fonds suffisants pour se produire en octobre 2018.

- Le festival compte sur le soutien de l'Institut Cervantes de Paris et de l'Ambassade de l’Équateur en France pour l’édition de cette année. Cependant, malgré l'engagement de ces institutions une part importante du budget n'est pas financée. Les coûts de financements correspondent, principalement, aux paiements des droits d'auteurs des films, les billets d'avion des invités, la location de salle et la promotion de l'événement. Ces frais pourraient être financés – comme cela a été le cas jusqu'à aujourd'hui – par des institutions publiques de l'Équateur, comme le Ministère de la Culture et du Patrimoine de l’Équateur ou de l'Institut du Cinéma et de la Création Audiovisuelle de l’Équateur.

- Le cinéma Équatorien peut perdre une vitrine importante en Europe. La Semaine du Cinéma Équatorien est devenu un festival important de l'agenda culturel latino-américaine de Paris. Pendant les sept éditions consécutives, 140 films équatoriens ont été projetés et présentés avec plus de 35 invités et plus de 10 000 spectateurs y ont assistés pendant ces sept années.

- Un lieu d'échange professionnel du cinéma équatorien pourrait disparaître. Le festival est un point de rencontre dans la ville qui compte la plus grande offre cinématographique au monde. La continuité de l’événement a éveillé l’intérêt des programmateurs de festivals français et européens, producteurs, distributeurs et professionnels de France et du monde, qui voient en chaque éditions le lieux propice pour connaître, ou pour se maintenir actualisés, sur la cinématographie équatorienne.

- L’Équateur pourrait perdre un de ses festival les plus emblématiques à l'étranger. À travers de la nouvelle ère de la cinématographie nationale qui s'est inaugurée avec l’approbation de la loi du cinéma en 2007, la Semaine du Cinéma s'est chargée de divulguer, dans le cœur de l'Europe, tout l'effort que les cinéastes et professionnels ont réalisé depuis cette grande réussite citoyenne, en ouvrant une vitrine unique sur l'actualité cinématographique nationale dans l'une des villes les plus importantes pour le cinéma mondial comme l'est Paris.

- De plus, la Semaine du Cinéma Équatorien est l’unique occasion pour le public français, à chaque édition plus nombreux, de découvrir le cinéma Equatorien qui ne dispose pas encore d’un accès aux salles européennes.

- Signe cette carte si tu veux que la huitième Semaine du Cinéma Équatorien de Paris puisse se réaliser. Il est important pour tous ceux qui sont impliqués dans le Cinéma Équatorien de consolider cette vitrine unique de notre cinéma pour que dans deux ans nous puissions célébrer avec fierté, une décennie consécutive de présence de notre cinéma à Paris.

Aide nous à arriver aux 10 ans de la Semaine du Cinéma Équatorien de Paris !


Diego Araujo
Victor Arregui
Tomás Astudillo
Adrían Balseca
Juan Carlos Donoso
Jorge Flores Velasco
Tania Hermida
María Fernanda Restrepo
Ramiro Noriega
Manolo Sarmiento
Jorge Luis Serrano
Carla Valencia



Association compte sur vous aujourd'hui

Association RENCONTRES CULTURELLES a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministerio de Cultura y Patrimonio del Ecuador: Carta de apoyo / Lettre de soutien - Semaine du Cinéma Équatorien 2018”. Rejoignez Association et 616 signataires.