Petitioning Minister of the Environment, Canada Leona Aglukkaq and 30 others

Minister of Natural Resources, Quebec: Protect Kipawa Lake


 Kipawa Lake is an important resource and ecological entity. Thousands visit this lake each year to hunt, fish and vacation. These tourist dollars help stimulate the local economy. Anyone who has visited this lake is aware that its value and appeal lies it is unspoiled nature. Recently the lake has been threatened by:

- A proposal to lift a moratorium on development imposed in the 1980s

- The Kipawa Rare Earths Project - a proposal for a 13 year open pit rare earth mining operation located near important fish spawning grounds and upstream from Kipawa Lake, Lake Temiscaming and the Ottawa River

- Hydroelectric projects which could affect water levels and water quality and could result in the diversion of the Kipawa River and the creation of a new outlet from Kipawa to Lake Temiscaming

 

Please sign this petition to help us protect Kipawa.

 

 

Le Lac Kipawa est une ressource importante et une entité écologique. Des milliers visitent ce lac chaque année pour chasser, pêcher et y passer leurs vacances. Ces revenus touristiques aident à stimuler l’économie locale. N’importe qui ayant visité ce lac sait que sa valeur et son charme sont grâce à sa nature vierge. Récemment, le lac a été menacé par :

- Une proposition d’abolir le moratoire sur le développement imposé dans les années 1980;

- Le Projet de Terres Rares de Kipawa – Une proposition pour une opération de mine à ciel ouvert pendant 13 ans située près de frayères de poissons importantes, en amont du Lac Kipawa, du Lac Témiscamingue et de la Rivière Ottawa;

- Des projets hydroélectriques tout comme Innergex et la proposition de Dam Tabaret, qui affecteraient les niveaux d’eau, la qualité de l’eau et qui pourrait se terminer par le déroutement de la Rivière Kipawa et la création d’une nouvelle entrée d’eau de Kipawa au Lac Témiscamingue.

 

S’il-vous-plaît, signez cette pétition pour nous aider à protéger le Lac Kipawa.

Letter to
Minister of the Environment, Canada Leona Aglukkaq
Mayor, Municipality of Kipawa Norman Young
Mairesse Angliers Lyna Pine
and 28 others
Maire, Béarn Luc Lalonde
Maire, Duhamel-Ouest Jean-Yves Parent
Maire, Fugèreville André Pâquet
Maire, Guérin Maurice Laverdière
Mairesse, Laforce Isabelle Morin
Maire, Latulipe-et-Gaboury Michel Duval
Maire, Laverlochère Daniel Barrette
Maire, Lorrainvile Simon Gélinas
Maire, Moffet Éric Dubuque
Mairesse, Nédélec Carmen Rivard
Maire, Notre-Dame-du-Nord Alain Flageol
Mairesse, Rémigny Jocelyn Aylwin
Maire, St-Bruno-de-Guigues Donald Alarie
Maire, Fabre Mario Drouin
Mairesse, St-Eugène-de-Guigues Édith Lafond
Président, Laniel Yvon Gagnon
Maire, Belleterre Bruno Boyer
Mairesse, Témiscamingue Nicole Rochon
Maire, Ville-Marie Bernard Flébus
Eagle Village First Nation Chief Madeleine Paul
Wolf Lake First Nation Chief Harry St-Denis
Long Point First Nation Chief Derek Mathias
Timiskaming First Nation Chief Terence McBride
Premier Ministre du Québec Philippe Couillard
Minister of Mines, Quebec Luc Blanchette
Minister of Energy and Natural Resources Pierre Arcand
Minister of Sustainable Development, the Environment and the Fight Against Climate Change David Heurtel
Préfet, MRCT Arnault Warolin
Le Lac Kipawa ainsi que ses cours d’eaux et ses environs sont une ressource extrêmement précieuse. Sa valeur continue est dépendante de la préservation de la faune et de la protection de son écologie. Elle est fréquentée par des milliers d’individus à chaque année, plusieurs voyageant de longues distances pour pouvoir profiter de la pêche excellente, de la beauté, de la sérénité et de la nature intacte de la région. Les écosystèmes naturels et vierges comme celui-ci sont en voie de disparition et par conséquent, l’obligation de plusieurs à voyager de grandes distances pour profiter de la nature et le besoin accru de protéger ceux qui existent encore.
La préservation de cette région est importante économiquement puisque le tourisme aide les communautés locales. Récemment, la région a été menacée par une proposition d’abolir le moratoire sur le développement mis en place dans les années 1980. Nous urgeons la Ministre des Ressources Naturelles de refuser toute requête par la MRC de Témiscamingue voyant à abolir ce moratoire et permettre le développement de ce lac.
De plus, ce lac est présentement menacé par le Projet de Terres Rares de Kipawa proposé par Matamec Explorations Inc. Ce projet comprend la construction et l’opération d’une vaste mine à ciel ouvert dans la région de Sheffield et Sairs Lakes longeant la Rivière Kipawa, ainsi que la construction d’une usine de traitement, la construction de routes et de ponts plus larges et des bassins pour déchets et résidus. Ce projet pourrait créer 1.5 millions de tonnes de minerai par année pour une période de 13 ans.
Quelques risques présents inclus :
- Déversements et contaminations chimiques;
- Qualité d’eau défavorable;
- Déclin de la population de différentes espèces de poisson;
- Changement et dérangement de frai et de frayères des poissons le long de la Rivière Kipawa;
- Pauvre qualité d’air;
- Perte de faune et de flore dans la région;
- Risques associés avec les substances radioactives présentes dans le minerai extrait;
- Qualité d’air pauvre dû à la contamination par poussière de la mine à ciel ouvert.
La localisation du projet est située en amont des cours d’eau de source pour le Lac Kipawa, le Lac Témiscamingue, la Rivière Ottawa et d’autres rivières et lacs plus petits. Tout écoulement d’eau sale et de contaminants entrant dans le système d’eaux souterraines se retrouvera dans ces sources d’eau. Ceci va sans dire que l’eau résiduaire industrielle produite par la compagnie minière et relâchée dans la Rivière Kipawa est seulement à quelques kilomètres en amont d’endroits importants de frai de poissons. Les risques et les implications sont de loin trop grands pour permettre à ce projet d’avancer.
Aussi, nous demandons qu’aucun projet hydroélectrique ne soit établi dans le bassin versant de Kipawa, particulièrement la proposition d’Innergex et la proposition de Dam Tabaret par Hydro-Québec, qui verrait le détournement de la Rivière Kipawa et la création d’une nouvelle sortie d’eau du Lac Kipawa au Lac Témiscamingue.
S’il-vous-plaît, aidez-nous à préserver cette ressource naturelle extrêmement précieuse pour qu’elle puisse continuer d’exister pour le plaisir des prochaines générations et pour que les revenus en tourisme continus de stimuler l’économie locale.


Kipawa Lake as well as the surrounding area and watersheds are an extremely valuable resource. Its continued value is dependent upon continued wildlife preservation and ecological protection. It is frequented by thousands of individuals each year, many who travel great distances to enjoy the area's excellent fishery, beauty, serenity and unspoiled nature. Pristine natural ecosystems such as this are disappearing, hence the need for many to travel such great distances to experience the outdoors and therefore the increased need to protect the ones that are still remaining.
The preservation of this area is economically important as the tourism dollars help support the local communities. Recently, the area has been threatened by a proposal to lift the moratorium on development put in place in the 1980s. We urge the Minister of Natural Resources to deny the request by the MRC Temiscaming to lift this moratorium and allow development on this lake.
Furthermore, this lake is threatened by the Kipawa Rare Earths Project proposed by Matamec Explorations Inc. This project would see the construction and operation of a large open pit mine in the area of Sheffield and Sairs Lakes along the Kipawa River as well as the construction of a processing plant, widening of roadways, construction of a bridge and nearby tailings sites. The project would process 1.5 million tonnes of ore per year for period of 13 years.
Some of the potential risks include:
-contaminant/chemical spills
-adverse water quality
-decline in fish populations
-change/disruption of fish spawning grounds along the Kipawa River
-poor air quality
-loss of flora and fauna in the region
-risks associated with radioactive substances found in the extracted ores
-poor air quality due to dust contamination from open pit mining

The project location is situated near the headwaters for Kipawa Lake, Lake Temiscaming, the Ottawa River and other smaller lakes and rivers. Any contaminated runoff water as well as contaminants entering the groundwater system would find their way into these watersheds. Not to mention the effluent produced and released into the Kipawa River by the mining company only a few kilometers upstream of important fish spawning grounds. The risks and implications are far too great to allow this project to proceed.
In addition, we ask that no Hydro-electric projects be implemented in the Kipawa watershed, particularly the Innergex proposals as well as the Tabaret Dam proposal by Hydro Quebec which would see the diversion of the Kipawa River and the creation of a new outlet from Lake Kipawa to Lake Temiscaming.
Please help us preserve this extremely valuable natural resource so that it can continue to be enjoyed by future generations and so that tourism revenues can continue to stimulate the local economy.

Sincèrement,