Pour que les Associations de parents d’élèves continuent à gérer leur cantine

0 have signed. Let’s get to 100!

AMPA Gómez Moreno. Amigos de una Escuela Mejor
AMPA Gómez Moreno. Amigos de una Es… signed this petition

Nous demandons à ce que les Associations de parents d’élèves des écoles Gómez Moreno de Grenade, Santa Isabel, Goya, La Chanca, Europa, Madre de la Luz et Arcoiris d’Almeria continuent à gérer leur cantine.

Avec le dernier concours des cantines scolaires, la Junta de Andalucía a « rayé de la carte » une gestion basée sur « la participation citoyenne et le développement local ».

 Le système d’appel d’offres a exclu toutes les associations de parents d’élèves d’Andalousie impliquées dans l’auto-gestion des cantines scolaires de nos établissements, mettant en évidence que ce modèle nous place dans une situation inégale de concurrence. Étant donné que nous sommes des entités à but non-lucratif, dont l’objectif est la santé et le bien-être de nos enfants à l’école, nous ne pouvons rivaliser au niveau économique avec les grandes multinationales de la restauration, dont l’objectif principal est le bénéfice de l’entreprise, qui augmente au détriment de la qualité de la matière première et des conditions de travail.

 Ils veulent nous confisquer la cantine de nos rêves – des ingrédients écologiques de saison et locaux pour la plupart – et veulent nous imposer un modèle qui est aux antipodes du nôtre, une entreprise de restauration.

 Les conséquences directes de l’attribution à des entreprises de la gestion du service sont : dégradation de la qualité d’un service de cantine qui garantissait jusqu’à présent une cuisine maison élaborée quotidiennement et sur place avec des produits frais et de saison, perte de richesse pour l’économie locale, étant donné que la majorité des fournisseurs de matières premières de ces cantines sont des locaux, perte d’un modèle de gestion plus durable pour l’utilisation moindre d’emballages et de transport, et disparition d’un facteur de santé pour la communauté.

 Nous exigeons la modification du système d’attribution pour qu’il y ait d’autres formes de gestion, de manière à ce que les grandes entreprises ne finissent pas par être les responsables de l’alimentation dans nos écoles. En effet, avec ce type d’attribution les modèles de gestion des cantines par les associations de parents d’élèves d’Andalousie ont été perdues.

 Pour toutes ces raisons, nous demandons à la Junta de Andalucía l’annulation de l’attribution avancée et n’ayant pas fait l’objet d’une notification préalable et le retour à la convention, qu’elle applique la voie juridique qui permette de renverser cette situation pour l’intérêt général et qu’elle ne mette pas en jeu la santé, ni l’éducation de nos enfants.

Parce que nous voulons continuer à gérer notre cantine :

 Touche pas à mes poêles !