Chômage et RSA pour les étudiants

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Aujourd'hui nombre d'étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Les étudiants, sauf conditions très strictes (avoir travaillé 2 ans à temps plein au cours des 3 ans avant la demande), ne peuvent pas bénéficier du RSA à l'âge de 25 ans et ce seulement parce que leur statut d'étudiant leur en empêche.
De même, une personne qui aurait pu bénéficier des allocations chômage se voit retirer ce droit du fait de son statut d'étudiant.
Certains étudiants bénéficient de la BOURSE, seule aide financière accordée aux étudiants, mais le montant de celle-ci est souvent faible, du moins très en deçà du montant du RSA ou des allocations chômage.
Il pourrait être envisagé de déduire la BOURSE du montant du RSA ou des allocations chômage.
Seul le statut d'étudiant empêche des milliers d'étudiants de bénéficier de ces aides prévues par l'Etat alors même que les conditions d'éligibilité sont remplies.
Nombre d'étudiants cumulent "petits jobs" sur "petits jobs" tout en sachant que le taux de réussite pour les étudiants-salariés est divisé par deux. En outre, les étudiants-salariés cotisent pour le chômage.
Leur refuser l'accès aux aides (RSA/Allocations Chômage) peut être considéré comme fortement inégalitaire notamment lorsque cette exclusion a pour seul fondement un statut social.



Marie compte sur vous aujourd'hui

Marie DALUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère du budget : Chômage et RSA pour les étudiants”. Rejoignez Marie et 13 signataires.