NON A LA FERMETURE DE LA TRÉSORERIE D'AUPS (83)

NON A LA FERMETURE DE LA TRÉSORERIE D'AUPS (83)

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Commune d'Aups a lancé cette pétition adressée à Ministère des finances et à

NON AU PROJET DE FERMETURE DU CENTRE DES FINANCES PUBLIQUES D’AUPS

Sous le couvert d’une réunion de concertation en vue de la modernisation des Centres de Finances Publiques en zone rurale, deux réunions ont eu lieu le vendredi 26 juillet 2019 à Aups entre l’Etat, représenté par le directeur des Finances Publiques du Var, et les Elus de la CCLGV (Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon) d’une part et la commune d’Aups, d’autre part afin de présenter l’avenir des centres des Finances Publiques en milieu rural.

L’objectif annoncé par le Président de la République est d’augmenter le nombre de structures (une par canton) et un accès aux services publics à moins de 30 mn (tout en diminuant le nombre de fonctionnaires de l'Etat).

Il en ressort, dans les faits, qu’à court terme (horizon 2022) le Centre des Finances d’Aups aura disparu et sera remplacé par :

·         Un conseiller des Collectivités Locales (Communes, Communautés de Communes, EHPAD,…) au siège de la CCLGV.

·         Le service gestion comptable (collectivités, entreprises, citoyens) à Brignoles.

·         Des structures d’accueil grand public de proximité assurées par la CCLGV  sous la forme de permanences et d’aide au maniement d’internet (risque de fracture numérique et confidentialité) à la MSAP (Maison des Services au Public) et dans certaines nouvelles communes (Entrecasteaux, Bauduen, Comps sur Artuby, …).

·         La mise en place de permanences assurées par un " super VRP itinérant " ou des agents des collectivités et la généralisation progressive de rendez-vous en visio-conférence en remplacement des conseillers de proximité pour les entreprises, les collectivités et les citoyens.

·         Une dématérialisation et une sous-traitance (débits de tabac) progressives des paiements,

·         Une privatisation auprès des banques des dépôts de numéraires par les collectivités (frais supplémentaires à la charge des communes et donc des citoyens) 

Alors, il vous est proposé par le biais de l’apposition de votre signature sur cette pétition, de refuser ce plan soit disant améliorant les Services Publics et qui, en réalité, le détériorera car :

Le service public sera déshumanisé (rendez-vous en visio conférences, dématérialisation des paiements) et pénalisera ceux qui sont victimes de la fracture numérique.

La Trésorerie sera fermée, les services répartis sur le territoire et le service public sera assuré par des agents qui ne seront pas forcément à terme des personnels de l’Etat (Agents des Collectivités locales, Communautés de Communes et Communes) et donc moins aguerris pour répondre aux sollicitations des usagers.

Le service public ne sera plus permanent, en un seul lieu, mais réparti sur plusieurs sites selon les services et fractionné au rythme des permanences et des disponibilités des VRP itinérants.

Le service public sera payant (rétribution des sous-traitants privés !)

NON au démantèlement du Service Public de proximité,

NON à la fermeture du Centre des Finances d’Aups

NON au plan DARMANIN

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !