Pétition fermée

Pour des missions consulaires et l´attribution des visas long séjour sur place au Cap-Vert.

Cette pétition avait 389 signataires


LA SITUATION

Suite à la fermeture du service consulaire de l´Ambassade de France à Praia en Aout 2015 (et ce, sans information claire à ce sujet), il devient presque impossible pour les 407 français du Cap-Vert d’accomplir des actes administratifs simples, se voyant ainsi privés de leurs droits, de l´accès à des services publics de proximité gratuits et du regroupement familial.

Dorénavant, toutes les démarches administratives (cartes d´identité, passeport ; actes d’état civil - mariage, décès, naissance, et autres- ; aides sociales ; bourses ; élections ; etc.) devront passer par le Consulat Général de Dakar, au Sénégal.

De même, la délivrance de visa long séjour pour les Capverdiens désirant venir en France avec un visa long séjour (regroupement familial, conjoint de Français, étudiant), passe également par Dakar. Le Consulat Général de Dakar donne un délai allant jusqu´à 12 jours et impose présence obligatoire au dépôt et au retrait dudit visa.

Si certaines démarches peuvent se faire par courrier, ce qui prend malgré tout plusieurs mois étant donné que le retour se fera par valise diplomatique 1 fois par mois Dakar – Paris – Praia, ce n´est pas le cas des documents d´identité et des visas long séjour. En effet, les Français du Cap-Vert et les Capverdiens ayant besoin d´un visa long séjour doivent se rendre à Dakar, ce qui implique des dépenses importantes en termes de billets d´avion, logement, etc., ainsi que l´obligation de prendre des congés uniquement dans ce but.

QUELQUES EXEMPLES CONCRETS

-  F., Française, et A., Capverdien, en couple depuis 5 ans et mariés depuis 1 an, souhaitent s´installer en France. Pour obtenir un titre de séjour à son arrivée en France, A. doit aller chercher un « visa long séjour conjoint de français » à Dakar.

- M., Français, employée localement, doit faire renouveler sa carte d´identité et doit donc se rendre à Dakar.

- E. et G., Français, souhaitent passer des vacances en France en compagnie de leur fils B., né au Cap-Vert. Pour cela, ils doivent faire transcrire son acte de naissance et faire un passeport en présence de l´enfant à Dakar.

- R., Capverdienne, après une scolarité à l´école française de Praia, a obtenu une bourse d´études supérieures en France. Elle doit d´abord se rendre à Dakar pour obtenir son visa.

etc…

CE QUE NOUS DÉPLORONS

Tous ces gens, Français du Cap-Vert et Capverdiens ayant besoin d´un visa long séjour, se voient dans l´obligation de se déplacer et donc de devoir dépenser une somme estimée à plus de MILLE CINQ CENT EUROS PAR PERSONNE – 1 500E (avion A/R 500E, logement 50E/nuit, déplacements et nourriture 30E/jour), pour passer jusqu´à 12 jours au Sénégal à traiter de ces démarches administratives !

N´est-ce pas une mesure discriminatoire pour des capverdiens dont le salaire minimum mensuel est fixé par la loi à 100E/mois (le déplacement à Dakar équivalant à 15 mois de salaire!) ? Pour des français venus ici faire du volontariat ou travaillant pour un salaire local ne dépassant pas 400E/mois (le déplacement à Dakar équivalant à 4 mois de salaire !)? Et pour tous les autres, expatriés, salariés, entrepreneurs, sans emploi, etc., qui d´une façon ou d´une autre, se voient obligés de prendre des jours de congé pour effectuer ces démarches ?

Qu´en est-il du principe d´égalité de traitement dans l´accès aux services ?

CE QUE NOUS SOUHAITONS

Nous souhaitons que le Consulat Général de Dakar, en collaboration avec l´Ambassade de France à Praia, organise des missions consulaires au Cap-Vert de façon régulière et prévisible, et que l´attribution de visas long séjour soit déléguée au Centre Commun des Visas – CCV de Praia, afin de permettre aux Français du Cap-Vert et aux Capverdiens ayant besoin d´un visa long séjour, de réaliser leurs démarches sur place, sans devoir pour cela dépenser 1 500 euros !

Pour cela, nous sollicitions le soutien de :

- M. Pouria AMIRSHAHI, Député de la 9e circonscription des Français établis hors de France,

- M. Olivier DA SILVA, Ambassadeur de France au Cap-Vert,

- M. Jean FELIX-PAGANON, Ambassadeur de France au Sénégal,

- M. Olivier SEROT ALMERAS , Consul Général de l´Ambassade de France au Sénégal,

afin d´appuyer notre demande et de la transmettre dans les plus brefs délais au Ministère des Affaires Étrangères.

Notre exigence n´est rien de moins que l´application du principe d´égalité de traitement entre tous les citoyens, vivant en France ou à l´étranger, pluri ou mono nationaux, nés en France ou à l’étranger, et qu’ils soient de nationalité française par naissance ou par naturalisation, et quelle que soit la nationalité de leurs conjoints.



Francais compte sur vous aujourd'hui

Francais DU CAP-VERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère des affaires étrangères, Pouria AMIRSHAHI, Olivier DA SILVA, Jean FELIX-PAGANON, Alain JOURET: Missions consulaires au Cap-Vert et Délégation des visas long séjour au CCV de Praia.”. Rejoignez Francais et 388 signataires.