Pétition fermée

NON AU DÉMÉNAGEMENT DE MP2 ET DU CENTRE DE LA DRÉPANOCYTOSE DU LAMENTIN

Cette pétition avait 565 signataires


50% DE LITS SUPPRIMÉS, ÉQUIPE SOIGNANTE SPÉCIALISÉE DISLOQUÉE,

TEMPS DE TRAJET ET PÉNIBILITÉ DE LA MALADIE AUGMENTÉS

LE QUOTIDIEN PROGRAMME POUR 40 000 PORTEURS SAINS, 2 000 MALADES MARTINIQUAIS

Apparue en Afrique et dans le bassin méditerranéen, la drépanocytose, incurable et mortelle, s’est propagée dans le bassin des Caraïbes par la force des flux esclavagistes puis migratoires. Aujourd’hui, le brassage ethnique en fait la maladie génétique la plus répandue dans le monde (50 millions de personnes touchées) et sa vitesse de propagation est de plus en plus rapide. Et pourtant, elle ne reçoit pas des pouvoirs publics, qui l’ont reléguée au rang des maladies ethniques, les moyens financiers pour l’éradiquer et la faire connaître du grand public ! Elle n’est donc pas une priorité car elle ne concerne que quelques « personnes de couleur » !

Alors que des associations luttent depuis près de 30 ans en Métropole pour l’ouverture de structures et l’avancée de la recherche scientifique, la Martinique, dont plus de 10% de la population est concernée, va voir la qualité et la capacité de prise en charge de ses malades largement amputée avec le déménagement de son unique centre du Lamentin !

Accepter cette délocalisation, c’est accepter que nos enfants soient traités différemment !



Le Collectif des Patients Drépanocytaires compte sur vous aujourd'hui

Le Collectif des Patients Drépanocytaires a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de la Santé: NON AU DÉMÉNAGEMENT DE MP2 ET DU CENTRE DE LA DRÉPANOCYTOSE DU LAMENTIN”. Rejoignez Le Collectif des Patients Drépanocytaires et 564 signataires.