Pas de gouvernance équilibrée sans directeurs des soins… reconnus.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Le SYNCASS-CFDT, le CH-FO, le SMPS-UNSA et l’UFMICT-CGT rejoints par l’AFDS et l’ANDEP, ont chacun alerté, depuis le 22 octobre 2020, sur les risques de la proposition de loi « visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification ». À chaque étape de son parcours législatif, ils n’ont eu de cesse
de démontrer l’incohérence et la confusion générées par ce texte.

En raison des risques que cette proposition de loi fait courir aux hôpitaux, notamment par sa remise en cause des responsabilités et de la place des directeurs des soins, les syndicats de directeurs entendent rappeler les réalités du management et défendre leurs collègues directeurs des soins, injustement mis en cause.

Son examen en cours par l'assemblée nationale nécessite absolument de lire et de soutenir la position unanime des représentants des directeurs des soins.