AFFAIRE CRIMINELLE - POUR QU’UNE SUITE SOIT DONNEE A MA PLAINTE

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Après avoir été jugé dans les locaux de la cour d’appel de Montpellier par des inconnus qui avaient usurpé des noms de magistrats, afin de maintenir le placement frauduleux de mon enfant, j’avais déposé plainte le 19 septembre 2017, sur instruction du procureur de la République d’Evry. L’objectif était d’identifier ces inconnus qui pourraient être, un jour, les bourreaux de vos propres enfants à Montpellier, ou ailleurs. Ça n’arrive pas qu’aux autres !

Mais force est de constater que ma plainte sur cette affaire criminelle a mystérieusement disparu ou, en tous cas, est bloquée par des personnes qui ont tout intérêt à ne pas faire tomber le réseau. Tant et si bien que, le 16 février 2018, une des cibles de la plainte n’a pas hésité à revenir devant moi, sans ses lunettes, pour présider une fois de plus l’audience contestée en appel. 

Résultat : une nouvelle décision frauduleuse encore plus mensongère que la précédente a confirmé le placement illégal de mon enfant utilisé comme un bouclier qu’ils n’ont plus intérêt à libérer.

Pourtant l’audience révèle clairement que mon fils est aujourd’hui en danger sur tous les plans et souffre d’être éloigné de ses parents.

C’est pourquoi, je ne pouvais qu’abandonner mon boulot à paris pour revenir à Montpellier afin de le sauver. Je ne repartirai que lorsqu’il sera libéré et remis à sa maman qui s’est toujours parfaitement occupée de lui, depuis sa naissance jusqu’à son placement illégal relaté dans le livre « les prédateurs de la République - chronique d’un rapt institutionnel ».

Soutenez cette pétition pour donner à ma plainte criminelle sa suite légale permettant d’identifier ces inconnus, tapis dans l’ombre de la cour, qui tiennent à rester anonymes pour continuer à placer indistinctement des enfants dans le seul but d’encaisser les subsides de l’Etat et des conseils départementaux.  

Sans placement, pas de subvention à hauteur de huit milliards d’euros annuels. Donc il faut placer, sans distinction, aveuglément et à tour de bras !

NB:

1/ Des tracts ont été distribués devant la cour d'appel de Montpellier pour obtenir que ma plainte aille jusqu'au bout pour identifier ces inconnus qui avaient usurpé des noms de magistrats et usé de faux en écritures publiques (afin d'obtenir le placement frauduleux de mon enfant). Les enregistrements (dont j'ai une copie) avaient été fournis lors du dépôt de la plainte le 19/09/2017 au commissariat d'Evry.  

2/ l’audience d’appel du 16 février 2018 fut présidée par une des personnes visées par la plainte pour affaire criminelle enregistrée le 19 septembre 2017 : cette dernière n’a pas hésité à revenir devant nous (cette fois-ci, sans ses lunettes, mais on l'avait reconnue grâce au nouvel enregistrement que j'avais réussi à faire, malgré les énormes précautions qui avaient été prises pour empêcher tout enregistrement). 



IBRAHIMA compte sur vous aujourd'hui

IBRAHIMA BAH a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de la justice: AFFAIRE CRIMINELLE - POUR QU’UNE SUITE SOIT DONNEE A MA PLAINTE”. Rejoignez IBRAHIMA et 254 signataires.