Construisez un centre national de prise en charge holistique des victimes de violence

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Au Senegal, les femmes et enfants victimes de violence sont généralement perplexes concernant la démarche à suivre suite à une agression. Faut il s'adresser à la police où  aller à l'hôpital ? Ou trouver un avocat? Ou aller lorsque leur vie se trouve en danger ?  

Il n'existe pas de guichet unique pour accompagner les victimes à travers toutes les étapes qu'elles doivent suivre pour obtenir justice et survivre au traumatisme subi. 

Les seules structures de prise en charge pouvant leur venir en aide sont des initiatives  de la société civile et ont des moyens d'action limités. 

Au vu de la triste récurrence des violences basées sur le genre au Senegal, la création  d'un centre de prise en charge des victimes  devient une mesure urgente. 

Nous en appelons à la bonne volonté du Gouvernement du Sénégal pour faire de la question de la protection des femmes et des enfants une priorité nationale .

Nous sollicitons surtout  du  Ministère de la Femme de la Famille du Genre et de la Protection des enfants l'établissement d'un centre national de prise en charge holistique des victimes  de violences en 2020.