Adressée à MINISTERE DE L'INTERIEUR

Solidarité avec Deniz

0

0 a signé. Allez jusqu'à 500.

Deniz Küçükbumin, jeune étudiant en Histoire alors âgé de 21 ans, dont la seule action fut de participer à la distribution d’une revue politique d’opposition, a été arrêté en 2011 pour son appartenance supposée à une organisation terroriste.

Dans la même année, environ 3000 autres étudiants ont également été victimes d’une vague d’arrestations pour des motifs similaires. Durant ses 8 mois d’emprisonnement, Deniz a subi de multiples tortures physiques et psychologiques à plusieurs occasions. Suite à cela, il a été libéré de manière provisoire. En juillet 2013, dans le cadre de la répression contre le mouvement de Gezi, son procès a abouti à une condamnation de 6 ans et 3 mois. La décision a été pourvue en cassation le 24 décembre 2014 confirmant la décision des premiers juges. Entre temps, Deniz est arrivé en France pour demander l’asile politique.

Deniz a déposé sa demande d’asile dès son arrivée en France auprès de l’OFPRA. Au bout de 2 ans et demi d’attente, il a eu une réponse défavorable au motif que la revue politique qu’il distribuait en Turquie est une publication officielle d’un groupe terroriste. Suite à cela, Deniz a formé un recours devant la Cour Nationale des Droits d’Asile (CNDA). Le jour-même de son procès devant la CNDA, Deniz est informé d’un traitement particulier de son dossier de la part de l’OFPRA, qui demande à la CNDA de faire application d’une clause d’exclusion au motif que Deniz appartient à une organisation terroriste et que le droit d’asile ne doit pas lui être attribué pour cette raison. Ce traitement particulier étant habituellement réservé aux personnes dont l’appartenance à une organisation terroriste est avérée et prouvée. Étant donné que le demandeur d’asile et son conseil doivent être avertis suffisamment en avance, le procès a été reporté d’un mois.

Actuellement en Turquie, les procureurs et les juges qui ont participé à monter le procès ayant condamné Deniz sont en prison en attendant d’être jugés, alors que l’OFPRA soutient que Deniz a été reconnu coupable à l’issue d’une procédure judiciaire légale et légitime !! D’autres étudiants qui ont fui la Turquie et qui ont demandé l’asile politique en Allemagne et en Suisse se sont toutefois vus reconnaître le statut de réfugié politique.

Par cette pétition, nous souhaitons apporter notre soutien à Deniz qui mérite d’avoir une protection de la part de la France car s’il retourne en Turquie, il ira directement en prison avec le risque de subir à nouveau tortures physiques et psychologiques surtout que les conditions de détention en Turquie se sont beaucoup dégradées ces dernières années.

Signez cet appel et partagez-le afin que nous soyons le plus nombreux possible dans le but que Deniz se sente enfin en sécurité en France.

Cette pétition sera remise à:
  • MINISTERE DE L'INTERIEUR


    Solidarité avec Deniz a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 434 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Solidarité avec Deniz compte sur vous aujourd'hui

    Solidarité avec Deniz a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de l'Intérieur : Solidarité avec Deniz”. Rejoignez Solidarité avec Deniz et 433 signataires.