Une infirmière pour notre collège et notre EREA!

Une infirmière pour notre collège et notre EREA!

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Snetaafo 92 a lancé cette pétition adressée à ministère de l'éducation nationale et à

Nous, enseignants de l’EREA Martin Luther King à Asnières-sur-Seine, du collège Auguste Renoir à Asnières-sur-Seine et parents d’élèves, soutenus par nos syndicats SNETAA-FO 92 ; SNFO-LC 92, CGT 92, Sud 92, SNES92, SNEP92 et SGEN92 et les fédérations FCPE et Liste Indépendante, nous adressons à vous pour obtenir satisfaction.

Depuis plusieurs années, nos établissements ne bénéficient que d’un demi-poste d’infirmier(e) scolaire, partagé entre les deux établissements. Le collège Auguste Renoir compte environ 800 élèves. L’EREA Martin Luther King est un établissement public local d’enseignement (EPLE) qui accueillent des élèves en grande difficulté scolaire et/ou sociale ou rencontrant des difficultés liées à une situation de handicap. L’infirmier(e) scolaire est, pour ces élèves particulièrement, une nécessité et, pour certains, le seul personnel de santé auquel ils peuvent avoir accès.

Depuis la rentrée de septembre, le demi-poste d’infirmier(e) n’est pas pourvu. Dans les conditions épidémiques qui sont celles de la rentrée scolaire, 800 collégiens et une centaine d’élèves « en grande difficulté scolaire et/ou sociale ou rencontrant des difficultés liées à une situation de handicap » n’ont pas accès à un(e) infirmier(e).

Comment instruire, « éclairer les consciences », quand le corps souffre ? Comment expliquer la laïcité, « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion » alors que nos élèves n’ont pas accès à un personnel de santé comme les autres élèves nationalement ?

Nous ne pouvons plus tolérer cette inégalité. Nous ne pouvons plus tolérer de rester à attendre qu’un accident se transforme en incident dramatique.


Nous demandions qu’une solution soit immédiatement trouvée pour pourvoir les deux demi-postes d’infirmier(e) dans nos établissements respectifs. À terme, nous demandions l’ouverture d’un poste à temps plein d’infirmier(e) scolaire pour chacun de nos établissements respectifs.

Vous nous avez reçus en audience le vendredi 22 janvier 2021 pour répondre à nos demandes.

D’après vous :

1- Tout a été fait, rien ne peut être fait.

2- Le poste devrait être pourvu à la rentrée prochaine.

3- Les enseignants, comme n’importe quel adulte dans l’établissement, peuvent assumer les missions de préventions, d’écoute et de soutien de l’enfant.

Ces réponses ne sont pas satisfaisantes.

1- Elles laissent les élèves sans infirmier scolaire cette année en attendant un possible recrutement à la rentrée.

2- Cette situation ne permet pas le suivi des PAI des élèves.

3- Ce n’est pas de la responsabilité des personnels de la Vie Scolaire, ni des enseignants d’assurer les premiers soins en cas de blessures au sein de l’établissement ou dans les ateliers, ni de fournir des serviettes hygiéniques aux élèves.

4- Les enseignants n’ont pas vocation à remplacer de précieuses minutes de cours et d’enseignement disciplinaire par de la prévention. De plus, comment peut-on considérer que l’écoute et le soutien d’un adulte équivalent à l’écoute et au soutien d’un professionnel de santé ?

Nous demandons à être reçus en délégation au rectorat dans les plus brefs délais afin de faire valoir nos demandes.

1- Pourvoit immédiat des 2 demi-postes pour assurer la fin d’année scolaire.

2- Création d’un poste à temps plein d’infirmier(e) dans chacun des deux établissements.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles !

Il n’est pas impossible pour la 6e puissance économique mondiale d’assurer à ses élèves la présence d’un personnel de santé !

 


Les enseignants de l’EREA Martin Luther King et du collège Auguste Renoir à Asnières-sur-Seine et les parents d’élèves, soutenus par leurs syndicats SNETAA-FO 92 ; SNFO-LC 92, CGT 92, Sud 92, SNES92, SNEP92 et SGEN92 et les fédérations FCPE et Liste Indépendante

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !