POUR DES RYTHMES SCOLAIRES PERMETTANT A NOS ENFANTS DE DEVELOPPER LEURS TALENTS.

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


En France, tous les jours, c'est "Mozart qu'on assassine", comme l'a écrit Saint Exupéry dans une de ses nouvelles autobiographiques, dans laquelle il a pensé voir tous les talents du monde dans un jeune garçon, tout en se disant, qu'à cause de son environnement, aucun de ses talents ne pourrait éclore... C'est exactement ce que fait l'Education Nationale avec nos enfants... Alors que, dans quasiment tous les pays développés, y compris le Japon, qui, il y a un peu plus d'une dizaine d'années, avait pourtant le système scolaire le plus dur au monde, mais également le plus fort taux de suicides d'adolescents, les rythmes scolaires permettent de pratiquer tous les après-midis des activités sportives, artistiques ou autres, en France, nous restons l'un des derniers pays, où les enfants doivent rester assis sur leur chaise toute la journée, à tenter d'ingurgiter des connaissances, qu'ils devront ensuite apprendre par cœur à la maison, pour les régurgiter lors des évaluations et autres interrogations, dans une tension et un stress énormes, avant d'en oublier les 90% pour le reste de leur vie...

C'est du temps perdu, un énorme gâchis... Et la plupart des enfants parviennent au bac, ou dans des filières professionnelles, sans la moindre idée de ce qu'ils aiment, ou de ce qu'ils n'aiment pas, ni de ce en quoi ils sont bons ou mauvais, ni même de la suite à donner à leurs études ou à leur vie professionnelle... Sans parler du fait qu'il y a peu, on tirait au sort leurs filières études par manque de place dans les universités... Résultat, ils se lancent souvent, durant une ou plusieurs années, dans une voie avant d'en changer.... C'est un échec monumental, retentissant et hallucinant !...

Tout ce temps passé sur des chaises, à tenter d'écouter des professeurs plus ou moins intéressants, et de plus en plus démobilisés par leur travail à cause de classes surchargées à plus de 30 élèves, et de la dureté de ces derniers qui ne supportent plus ce stress ni ce temps perdu, pour un résultat navrant, puisque d'après les études de l'OCDE, la France est classée autour de la 25ème place sur près de 70 pays en matière de résultats scolaires et d'apprentissage, est devenu insupportable, pour tout le monde ! Les enfants, les parents, et même beaucoup de professeurs, ou parfois les chefs d'établissement... C'est catastrophique ! Comment se fait-il que l'Education Nationale ne s'en rende pas compte?!... Elle va droit dans le mur avec nos enfants ! Il faut absolument convaincre le pouvoir exécutif d'oser les changements indispensables !...

Toutes les études montrent que, non seulement les capacités de concentration des enfants ont baissé en général, mais, en plus, qu'elles sont au plus bas l'après-midi... Alors que l'Allemagne par exemple, a opté pour des activités ludiques, sportives ou artistiques les après-midis depuis très, très longtemps (c'était même déjà le cas pour la Russie soviétique, l'un des pays les plus durs au monde à l'époque), les rythmes scolaires ont toujours été infernaux en France, et sont encore plus difficiles à supporter pour ces nouvelles générations, dont les capacités de concentration ont encore baissées, en partie à cause des jeux vidéos qui, certes, développent leurs capacités de réaction et psychotechniques, mais annihilent quasiment leurs capacités de réflexion longue, et aussi en partie à cause des produits chimiques, dans l'air et dans l'eau, et des additifs alimentaires tels que les conservateurs, les épaississants ou les exhausteurs de goût, qui peuvent détruire les neurones, rendre hyperactif, provoquer toutes sortes de maladies jusqu'au cancer, ou même encore modifier l'ADN... Tiens, j'en profite pour demander aussi des produits bios dans toutes les cantines, avec une option végétarienne... Cela devient aussi urgent et indispensable !... Une personne sur deux tombe malade du cancer de nos jours... C'est inadmissible !...

A voir absolument, cette très brève vidéo sur une étude australienne montrant comment les additifs alimentaires influent sur le comportement de nos enfants.

https://www.youtube.com/watch?v=Fs-N0Gjf4C8

La pratique du sport à l'école (hormis dans les rares collèges et Lycées Sport-Etudes), est extrêmement faible. En général, c'est 3h par semaine qui se réduisent vite en 1h30, si l'on enlève le temps de déplacement jusqu'au gymnase ou au terrain de sport, puis celui du changement de vêtements dans les vestiaires... C'est vraiment ridicule. Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé recommande au moins une heure d'activité sportive intensive par jour pour le bon développement des enfants... Et la découverte des différents sports reste vraiment superficielle à l'école. C'est juste pour voir si l'élève pourrait s'y intéresser et donc les pratiquer à l'extérieur, s'il en a le temps... Sans compter que les sports obligatoires étaient, entre autres, ces dernières années pour tout le monde, garçons et filles, la boxe, la danse, le rugby, l'acrogym, etc... Autant de sports avec des risques de se blesser sérieusement (bien plus grands qu'avec le basket, le football ou le hand-ball par exemple), ce qui est d'ailleurs arrivé à beaucoup, allant même jusqu'à gâcher complètement des carrières sportives sérieuses pour certains... Ceux qui ont imposé ces programmes sportifs obligatoires dénués de sens, n'ont vraiment pensé à rien, si ce n'est à de vagues idéologies générales, à mon avis... Alors que tous ces sports seraient parfaits en activité de l'après-midi pour ceux qui souhaitent les pratiquer, en connaissant les risques...

La plupart des élèves en France n'ont le temps de pratiquer qu'un seul sport en dehors de l'école (et encore) à cause du fait qu'ils doivent passer toute la journée à en classe, puis, qu'une fois rentrés à la maison, ils doivent s'acquitter des 1h à 1h30 de devoirs exigés... S'ils veulent garder une quantité de sommeil raisonnable pour assurer leur croissance, ils ne pratiquent donc qu'un seul sport extra-scolaire, voire aucun... Ceux qui piochent sur leur sommeil, au détriment d'un bon développement, ou ceux dont les parents ont davantage le temps de s'occuper d'eux ainsi que l'argent nécessaire, les plus chanceux donc, pratiquent 2 sports, ou bien un sport et une activité artistique... Sans compter que même ceux qui ne pratiquent qu'une seule activité sportive en dehors de l'école doivent s'y rendre après une dure journée de labeur et de concentration en classe, et sont souvent fatigués, et se rendent donc à leurs entraînements avec peu d'entrain et en étant forcément moins performants que ceux des pays qui font cela l'après-midi...

Alors qu'avec des activités ludiques l'après-midi, que ce soit en primaire, au collège ou au lycée, tous pourraient, soit atteindre un très bon niveau dans une ou deux activités, soit pratiquer 2 sports, 2 arts, et 1 activité autre, comme par exemple le jeu d'échecs, la découverte des plantes médicinales, les gestes de secours, la cuisine, le bricolage, la mode, etc.. Les possibilités sont infinies...

Certains esprits chagrins diront qu'en France, nous avons le plus de vacances, et que changer les rythmes scolaires obligeraient à les réduire... Alors qu'il suffirait de réduire les vacances seulement de 2 ou 3 jours peut-être, ou encore mieux, de réduire les programmes bien trop grands en quantité et dont l'efficacité très faible a été prouvée, puisque, effectivement, à nouveau, la France a été classée vers la 25ème place des quelques 70 pays d l'OCDE... Et dans la plupart des pays qui nous devancent, il n'y a pas de devoirs à la maison, qui gâchent totalement le temps-libre de nos enfants, et les rares possibilités qu'il leur reste de développer leurs talents, sans compter qu'ils accroissent les inégalités sociales... Il faudrait donc les bannir, et, aussi, en France, établir un enseignement plus moderne permettant de progresser davantage en beaucoup moins de temps, basé sur une éducation positive, et de nouvelles techniques psychologiques et de bien-être de l'enfant... Elles existent. Il suffit de les appliquer en formant les professeurs...

Et ces derniers, au contraire de se sentir lésés par ces nouveaux rythmes scolaires, en pensant qu'ils auraient moins de vacances ou que leur paye baisserait, pourraient, pour la plupart, encadrer les élèves dans ces activités les après-midis, car tous ont des hobbies dans lesquels ils ont acquis des compétences qu'ils pourront, là-aussi, transmettre aux élèves. Et comme, de toutes façons, il faut baisser les effectifs d"élèves dans chaque classe, il y aura toujours besoin d'au moins autant de professeurs...

Et pour le reste cela créerait beaucoup d'emplois de moniteurs ou de coachs dans toutes ces nouvelles disciplines, qui en plus de détendre les élèves, qui doivent supporter une pression et un stress énormes, qu'ils renvoient pour beaucoup aux professeurs par un manque de discipline, et parfois de la violence verbale ou même physique, leur permettraient de développer leurs talents, et, peut-être de savoir ce pour quoi ils sont faits, pour ainsi se brancher sur la bonne filière le plus tôt possible, afin de trouver un métier qui leur convient et les rende heureux... Cela changera toute la société pour le meilleur, et créera un avenir beaucoup plus harmonieux pour un progrès monumental de l'Humanité... Nous avons l'intelligence, les ressources et l'imagination pour y arriver... Il ne reste plus qu'à le décider... Merci de votre attention...



J.R. compte sur vous aujourd'hui

J.R. LACOTE a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de l'Education Nationale: POUR DES RYTHMES SCOLAIRES PERMETTANT A NOS ENFANTS DE DEVELOPPER LEURS TALENTS.”. Rejoignez J.R. et 106 signataires.