Pétition fermée
Adressée à ministère de l'éducation nationale et 2 autres

Appel pour la défense des options breton et gallo

L’enseignement du breton et du gallo  mis en danger dans les collèges publics par la réforme à la rentrée 2016

Nous, professeurs de breton et de gallo, avons pu nous rendre compte de ce qui attend l’enseignement des langues bretonne et gallèse à compter de la rentrée scolaire à venir : diminution des heures pour les élèves, postes en danger, professeurs précarisés, regroupements de niveaux afin d’économiser des heures et des postes…

Nous sommes inquiets, également, de voir que le rectorat d’académie n’allouera plus que la moitié des heures à partir de la classe de 5ème.

Et encore, tout ceci n’est que la situation pour la prochaine rentrée : nous savons pertinemment qu’elle se dégradera une fois que la réforme collège sera appliquée, puisqu’il y aura beaucoup de besoins dans chaque collège dans toutes les disciplines, et il est clair que la réponse à ces grands besoins se fera au détriment des enseignements les plus fragiles.

C’est pourquoi nous demandons que l’intégralité des heures de breton et de gallo restent en dehors de la DGH des établissements, afin de protéger et de défendre la place de nos langues dans les collèges de Bretagne. Nous demandons aussi à être réunis et assistés par notre inspection pédagogique.

Grâce à nos options, chaque enfant a la possibilité de découvrir les langues et la culture de Bretagne.

Si vous vous sentez concernés par l’avenir du breton et du gallo, signez et partagez s’il vous plaît cet appel, notre collectif est ouvert à vous tous !

Collectif de défense des options breton et gallo

 

Galv evit difenn an opsionoù Brezhoneg ha Gallaoueg

Ar c’helenn brezhonek ha gallaouek en arvar er skolajoù publik abalamour d’ar reform d’an distro-skol 2016

Ni, kelennerien brezhoneg ha gallaoueg, hon eus bet tro a-hed ar mizioù tremenet da welout e peseurt mod e vo kont evit ar c’helenn brezhonek ha gallaouek a-benn an distro-skol a zeu : digresk an eurvezhioù evit ar skolidi, arvar war ar postoù, kelennerien breskaet, liveoù disheñvel strollet muioc’h-mui kement hag espern eurvezhioù ha postoù…

Nec’het omp ivez o welout ne vo roet nemet an hanter eus an eurvezhioù gant ar rektorelezh adalek ar 5vet klas.

Ha c’hoazh n’eo kement-mañ nemet stad an traoù a-benn an distro-skol kentañ : gouzout a reomp ervat ec’h aio an traoù war washaat ur wech ma vo bet lakaet ar reform e pleustr, dre ma vo kalz ezhommoù e pep skolaj war an holl zanvezioù, ha sklaer eo e vo respontet d’an ezhommoù bras-mañ diwar-goust ar c’helennoù breskañ.

Evit se e c’houlennomp e chomfe an holl eurvezhioù brezhoneg ha gallaoueg e-maez an DGH, a-benn gwareziñ ha difenn plas hor yezhoù er skolajoù. Goulenn a reomp ivez bezañ bodet ha skoazellet gant hon ensellerezh pedagogel.

A-drugarez d’hon opsionoù e c’hell pep bugel dizoloiñ  yezhoù ha sevenadur Breizh.

Mard eo tomm ho kalon ouzh dazont ar brezhoneg hag ar gallaoueg, sinit ha skignit ar galv-mañ, digor eo hor strollad deoc’h holl !

Strollad difenn an opsionoù brezhoneg ha gallaoueg

Cette pétition a été remise à:
  • ministère de l'éducation nationale
  • Rectorat d'Académie de Rennes
  • Inspection pédagogique des langues vivantes régionales de Bretagne


    Collectif de défense des options breton et gallo a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 629 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Goulven compte sur vous aujourd'hui

    Goulven MORVAN a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de l'Education Nationale : Appel pour la défense des options Breton et Gallo”. Rejoignez Goulven et 1 628 signataires.