AESH : 100% essentiel​.​les !!!

AESH : 100% essentiel​.​les !!!

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
SNUipp-FSU 39 a lancé cette pétition adressée à ministère de l'éducation nationale
  • AESH et ENSEIGNANT.ES en colère !
  • AESH : 100% nécessaires, 100% précaires !
  • OUI à l'école inclusive, mais pas n'importe comment !

Les conditions de travail et la rémunération des Accompagnant.es d'Enfants en Situation de Handicap (AESH) sont à revoir.

Ces métiers sont aujourd'hui essentiels au fonctionnement du service public d'éducation pour tous sur tout le territoire. Sans eux.elles, l'accueil des élèves en situation de handicap ne peut avoir lieu, les classes ne peuvent pas fonctionner normalement.

Loin d’aller vers une école inclusive qui réponde aux besoins de tous les élèves en situation de handicap, le système actuel est perdant pour toutes et tous : AESH, élèves, enseignant.es et la réussite du service public d’éducation !

L’exaspération, le sentiment d’abandon et la souffrance s’expriment partout en particulier depuis la mise en œuvre des PIAL (Pôles Inclusifs d'Accompagnement Localisés). 

Dans le Jura comme dans de nombreux départements, la situation est d'autant plus dégradée que de nombreux élèves n’ont pas l’aide à laquelle l’examen de leur dossier et les notifications de la MDPH (Maison des Personnes Handicapées) leur donne droit, faute de budget pour recruter de nouveaux personnels AESH. 

La mutualisation de l'aide apportée par les AESH est donc devenue la règle, ce qui entraîne un saupoudrage de l’accompagnement des élèves en inclusion.

Le SNUipp-FSU 39 revendique :

  • - une augmentation des salaires
  • - la possibilité de contrats à temps complets
  • - l’abandon des PIAL et de la politique de mutualisation des moyens :  la flexibilité imposée par la mise en place des Pial - qui “devait permettre” de mieux répartir et coordonner les interventions en fonction des besoins et des emplois du temps des élèves concernés - n'a pas permis d'aboutir à des contrats à temps plein, comme promis par le ministre de l'Education nationale. Pire, Les AESH sont amené.es parfois à accompagner plus de quatre enfants avec un handicap différent. Il est difficile d’adapter la mission à autant de diversité... parfois dans une même journée ou demi-journée ! 
  • - un véritable statut des AESH :  la création d'un corps de fonctionnaires correspondant aux besoins permanents indispensables au bon fonctionnement du service public d'éducation avec la possibilité d'évoluer, de passer des concours en interne, d'avoir des perspectives. 

 Le Snuipp-FSU, au niveau local et académique, demande régulièrement qu'une brigade AESH soit créée de façon à permettre le remplacement des personnels, et ainsi ne plus laisser les équipes démunies face à l'inclusion. Pour une école inclusive de qualité, il faut des moyens ! 

Toutes ces revendications doivent être entendues et la précarité doit enfin cesser d’exister dans nos écoles.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !