Baccalauréat 2020, un diplôme compromis par l'État et par Le Monde

Baccalauréat 2020, un diplôme compromis par l'État et par Le Monde

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Lilian SAURRÉ a lancé cette pétition adressée à Ministère de l'éducation

Le Baccalauréat 2020 se voit compromis par de nombreux facteurs. On distingue une véritable paresse et manque d'initiative pour balancer cette inégalité. La réforme est l'un des principaux facteurs, mais également compromis par de nombreuses grèves contre celle-ci (donc un manque de travaille pour les élèves) mais également un soucis environnemental (coronavirus menaçant la fermeture des lycées). Tout ces facteurs provoquent un véritable stresse quotidien pour les futurs candidats. Malgré, comme dis précédemment, des mouvements sont lancés pour faire avancer les choses mais ceci ne fait que d'empirer la situation actuelle des jeunes élèves.

Et c'est alors que vient le but de cette pétition, qui n'est qu'un recensement de la pensée générale. Les élèves de premier de 2020 sont totalement désavantagés pour ces raisons:

- réforme flou et trop rapide, donc une mauvaise gestion des programmes et une incertitude globale du déroulement des épreuves 

- d'autres raisons politiques viennent déranger les études des élèves (réformes des retraites) 

- problème de santé et d'environnement (coronavirus + soucis environnementales important)

- une difficulté anormale du peu de programme diffusé (ex: mathématique)

Tout ceci assemblé et totalement délirant pour un adolescent, type, de 16 ans et +. 

Cette pétition souhaite à avertir et faire comprendre à "l'élite" du problème qui s'oppose au futur génération et que donc il serait privilégier de réagir avec plusieurs solutions adéquates (simplification, clarification des programmes, une discussion entre l'État et certain membre du groupe enseignant)

Pour finir, je citerais la phrase suivante qui vient d'une personne anonyme "le jour où des professeurs et des membres de l'État discuteront sérieusement des problèmes, les choses changeront"

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !