Adressée à ministère de l'éducation nationale et 4 autres

Ecoles et collèges: tablettes tactiles OUI, Wifi NON !

0

0 signature. Allez jusqu'à 1 500.

A partir de la rentrée 2015 commence le plan numérique pour les collèges de l'Education Nationale. Il s'agit d'équiper dans les 4 ans qui viennent tous les élèves de collège de tablettes tactiles.

L'entrée du numérique à l'école est une bonne chose, mais à une condition: qu'elle se fasse avec fil, c'est-à-dire sans recours aux technologies sans fil du type Wifi, reconnue dangereuse pour la santé à plus d'un titre.

Notre collectif de parents et de professeurs (E.N.S.O.W.) s'oppose fermement aux Wifi dans les établissements scolaires (maternelle, primaire, collège, lycée). Nous nous engageons pour une école numérique qui applique le principe de précaution et propose à nos enfants une connexion filaire à Internet qui est plus stable, plus rapide, plus difficilement piratable et sans dangers pour la santé.

En effet, de plus en plus d'études montrent les impacts néfastes pour la santé de cette technologie, de plus en plus de collectifs de médecins et de chercheurs indépendants alertent sur ses dangers.

Depuis le rapport Bioinitiative 2012, il n'y a plus de controverse sur les effets non-thermiques des technologies sans fil et on ne parle pas seulement de cancer, mais d'abord de troubles neurologiques (sommeil perturbé, troubles de l'attention et de la concentration, troubles de la mémoire et de l'humeur, dépression, douleurs, palpitations cardiaques etc.) qui peuvent se manifester très rapidement, contrairement aux cancers. Ce sont des symptômes non-spécifiques qu'on attribue souvent à d'autres facteurs tels que le stress, mais qui souvent proviennent d'une surexposition aux technologies sans fil (Wifi, téléphone fixe sans fil, téléphone portable, Bluetooth utilisent tous des micro-ondes pulsées)

Néanmoins, des statistiques britanniques, danoises et finlandaises font état d'une augmentation entre 40 et 50% des cancers du cerveau chez les enfants.

Il y a cependant absence totale de controverse en matière de protection des enfants, particulièrement sensibles à ces technologies mobiles.

La résolution 1815 du Conseil de l'Europe reconnaît les effets non-thermiques des micro-ondes pulsées (Wifi) et compare le débat autour de ces ondes "à d’autres problèmes actuels, comme celui de l’autorisation de la mise sur le marché des médicaments, des produits chimiques, des pesticides, des métaux lourds ou des organismes génétiquement modifiés." Cette résolution exhorte également à protéger les enfants !

Les assurances n'assurent plus aucun dommage lié aux champs et ondes électromagnétiques au même titre que l'amiante et le plomb. Elles appliquent le principe de précaution.

Faisons de même et protégeons nos enfants contre un bain d'ondes supplémentaire et ce 8h par jour et pendant toute leur période de croissance.

Si vous souhaitez montrer au Ministère de l'Education, aux recteurs des académies et aux Conseils généraux que vous aussi refusez l'entrée du sans fil dans les établissements scolaires et que vous aussi préférez les connexions filaires, veuillez signer cette pétition pour donner plus de poids à nos actions.

Merci.

Pour plus d'infos: www.ensow.fr

Cette pétition sera remise à:
  • ministère de l'éducation nationale
  • Recteurs des Académies
  • conseillers régionaux et municipaux
  • chefs d'établissements
  • Inspecteurs des Académies

E.N.S.O.W. - Ecole Numérique Sans Ondes Wifi a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 254 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




Gilles compte sur vous aujourd'hui

Gilles SEIGNEURGENS a besoin de votre aide pour sa pétition “ministère de l'éducation nationale: Ecoles et collèges: tablettes tactiles OUI, Wifi NON !”. Rejoignez Gilles et 1 253 signataires.