NON À LA CONDAMNATION DU SPORT INDOOR GRAND PUBLIC

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Le monde du sport privé grand public se mobilise quelques jours après les annonces gouvernementales décrétant unilatéralement, sans aucune consultation ou communication préalable, la fermeture des salles de sport dans les zones d’alerte renforcée. Dans plusieurs grandes métropoles françaises, ces établissements qui avaient permis aux Français de reprendre une pratique sportive encadrée avec des protocoles sanitaires stricts, seront contraints et forcés de fermer totalement ou partiellement leurs portes, alors même qu’aucun cas de contamination n’a été avéré via les ARS sur près de 1 million de passages en 3 mois. 
 
Le collectif à l’initiative de cette pétition s’insurge contre la stigmatisation qui est faite de toute une filière, qui fonce tout droit vers une catastrophe économique et sociale : 
- Nous dénonçons la désignation par le gouvernement de nos établissements comme « lieux de contamination », alors même qu’un protocole strict (validé par les ministères de la Santé, du Sport et du Travail) est appliqué depuis juin dernier. Il n’est pas prouvé que nos salles sont des clusters potentiels, les chiffres prouvent l’inverse.  

- Nous soulignons que nos installations indoor disposent d’une hauteur sous plafond et d’une ventilation conséquente, et que 10 personnes sur 600m2 (pour une partie de Foot 5) ou 4 personnes sur 200m2 (pour une partie de padel) ne sont pas comparables avec un bar ou un restaurant….à ce titre nos espaces ne peuvent pas être considérés comme « confinés ». 

- Nous contestons la méthode brutale et non concertée utilisée par les autorités, et envisagerons tous les recours légaux envers l’état pour reconsidérer cette position.
 
- Nous pensons que la maintien d’une activité sportive dans un cadre régulé, dont nous avons montré la possibilité effective d’application, est un enjeu de santé publique, comme la dernière campagne « envie de sport » (que nous avons largement relayé) le proclame. 


- Nous sonnons l’alerte sur l’effondrement plausible du secteur des loisirs marchands si l’état n’accompagne pas ces mesures arbitraires d’aides conséquentes, parmi lesquelles : couverture des pertes d’exploitation, prolongation du chômage partiel, exonération prolongée de charges, aides sur la prise en charge ou l’annulation des  loyers, etc. 


- Nous redoutons enfin les effets pervers sociaux d’un arrêt brutal des pratiques sportives libres, qui participent grandement à la cohésion de la nation dans le contexte difficile de ces derniers mois. 
 
Cette pétition est un appel, pour que la voix du sport soit entendue, celle du sport grand public, et nous appelons toutes les forces possibles à venir nous rejoindre : sphère professionnelle, médiatique, sympathisants, sportifs du dimanche ou aguerris, femmes et hommes politiques.

LE FIVE - URBANSOCCER - GROUPE CONVISPORTS - 4 PADEL - AFCP (Association Française des Clubs de Padel) - HOOPS FACTORY et l'ensemble des indépendants du sport indoor.