Pétition fermée
Adressée à Mike Palecek, Président national, STTP

Incluons la communauté philatélique dans les plans pour un meilleur service postal public.

Nous, les membres de la communauté philatélique, qui comprend les utilisateurs, les collectionneurs et les marchands de timbres ainsi que les réalisateurs d’œuvres d’art postal, souhaitons être pris en considération dans les  versions ultérieures du plan « Il est temps d'améliorer le service postal public pour tout le monde ! » lancé le 29 février 2016 par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). Dépositaires du patrimoine canadien, nous poursuivons notre passe-temps ou notre activité professionnelle en achetant annuellement des timbres et d’autres produits postaux ; de plus, nous sommes tributaires du savoir-faire et de la qualité des services fournis par les travailleurs postaux.

Au fil des années, partout dans les bureaux de poste l’accès à des timbres courants variés se raréfie au profit de timbres auto-adhésifs nuisibles à l’environnement et qui perturbent les processus de recyclage. En outre les timbres, nationaux et étrangers, sont défigurés soit avec des stylos-billes, soit par leur passage dans les machines ; de plus, l’usage et la connaissance de l'oblitération manuelle des timbres ont disparu. De nombreux travailleurs des bureaux de poste n’ont presque pas de connaissances philatéliques et ne disposent pas des ressources nécessaires pour nous appuyer dans la préservation de notre histoire postale. 

Nous pensons avec le STTP que Postes Canada appartient à l’ensemble de la population. La portée des actes des membres de la communauté philatélique a un impact socio-économique important.

  • D’un point de vue économique, ils fournissent une source de revenus appréciable qui contribue à rendre Postes Canada financièrement viable. Le collectionneur et marchand de timbres Roger Fontaine rappelle que « les collectionneurs et les collectionneuses de timbres canadiens et du monde entier achètent des timbres neufs qu’ils placent dans une collection sans que Postes Canada n’ait à défrayer les coûts d’une livraison correspondant à leur prix. Cela a permis à Postes Canada d’engranger au fil des ans des centaines de millions de dollars de revenus sans avoir à tenir de promesse de livraison ».
  • Postcrossing, un club international d’échange de cartes postales, compte actuellement 8 625 membres canadiens qui ont envoyé, depuis sa création, 558 597 cartes postales partout dans le monde Cela représente environ 1,4 million de dollars en frais de port payés par ses membres.
  • L’artiste et designer Mahshed Hooshmand, installée à Saskatoon rappelle l’existence « de groupes et d’évènements tels que Write ON, Letter Writers Alliance et Snail Mail my Email consacrés à la relance du courrier traditionnel en tant que forme d’art et moyen de communication. Les entrepreneurs, designers et artistes du Canada qui ont bâti leurs affaires sur les services postaux ont besoin du savoir-faire de son personnel et de la disponibilité de beaux timbres importants sur le plan historique. Dans l’espoir de préserver le patrimoine postal canadien, des évènements célébrant l’art épistolaire rassemblent des Canadiennes et des Canadiens qui consacrent temps et argent à l’envoi quotidien de lettres. On estime qu’en 2016, les participants canadiens à ces deux évènements enverront par la poste 30 000 œuvres d’art postal, de formes et dimensions variées ».
  • Sur le plan collectif, la communauté philatélique joue un rôle de premier plan quant à notre héritage patrimonial. Comme l’historien de la culture Michael Maloney, de Fredericton, l’a d’ailleurs fait remarquer, « les images ornant les timbres-poste servent depuis la fin du XIXe siècle à refléter l'identité nationale canadienne et à rappeler aux Canadiens ce qu’ils sont et ce que leur nation représente aux yeux du monde. Ce serait une perte énorme si l’on perdait de vue l’importance des bonnes pratiques relatives aux soins et à la manipulation des timbres, lesquels sont des rappels quotidiens adressés aux citoyens au sujet de leur héritage et des valeurs de notre nation ».

Nous croyons que les travailleurs et travailleuses des postes peuvent jouer un rôle de premier plan dans la préservation du patrimoine postal et en assurer la pérennité, si on leur offre à l’avenir les moyens, les outils et les connaissances pour le faire.

Nous demandons donc au STTP de tenir compte de la voix de la communauté philatélique dans le dialogue relatif à un meilleur service postal, ainsi que de collaborer à la conservation des pratiques et de l’histoire postale auprès des ses travailleurs et travailleuses.

Cordialement,

Les membres de la communauté philatélique

Pétition en anglais

Cette pétition a été remise à:
  • Mike Palecek, Président national, STTP

    Jean-Philippe Deneault a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 64 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Jean-Philippe compte sur vous aujourd'hui

    Jean-Philippe Deneault a besoin de votre aide pour sa pétition “Mike Palecek, Président national, STTP: Incluons la communauté philatélique dans les plans pour un meilleur service postal public.”. Rejoignez Jean-Philippe et 63 signataires.