Réouverture des dossiers d’accusations sur Nastasi & Theoret

Réouverture des dossiers d’accusations sur Nastasi & Theoret

0 have signed. Let’s get to 7,500!


Alexandre et Mika sont des jeunes de la région des Laurentides qui depuis des années commettent des actes Irréversibles et pourtant ils sont toujours libre et encore au sein de la jeune communauté de Blainville, Saint-Sauveur, Mirabel etc. Plusieurs victimes sont mineures, vulnérables, traumatisées et impuissantes. Cette pétition poussera la Police de Laval, Blainville et les environs à prendre au sérieux les cas et à accélérer le processus dans les enquêtes. NOUS DEMANDONS JUSTICES AUX VICTIMES! NE LES LAISSONS PAS VIOLER NOS SOEURS, NE LES LAISSONS PAS DROGUER NOS COLLÈGUES, NE LES LAISSONS PAS FRAUDER NOS FRÈRES, NE LES LAISSONS PAS EN LIBERTÉ.

voici l’histoire d’une des victimes d’Alexandre Theoret:

J’ai été victime,

une parmi d’autres, j’ai aucune idée si tu te rappelles même de mon nom, J’avais 13 ans quand c’est arrivé. S’était ma première relation sexuelle. J’étais intoxiqué par l’alcool. J’étais couché dans mon lit quand que tu es arrivé. Je ne savais ni ton âge, ni ton nom que tu as commencé à me faire sentir ton érection sur mes fesses. Je t’ai repoussé, te disant que j’avais juste 13 ans. Tu m’as ignoré. Tu me touchais. J’étais crispé, j’avais peur, peur de toi. J’appellais ma meilleure amie en détresse mais heureusement pour toi la musique était assez forte pour pas qu’elle m’entende. J’ai le souvenir de toi te levant pour aller barrer la porte. Le souvenir de toi me disant d’arrêter de parler et de relaxer. T’as prit ma main et tu t’es masturber avec. Tu m’as obligé à te faire du sexe oral. Tu ne me laissais même pas le temps de respirer. j’avais la tête qui tournait. quand t’en a eu fini tu es partit me laissant tout seule dans la chambre. Je me rappelle être sortie pour aller à la salle de bain et te voir cheer up au nom de ta nouvelle victime à tes amis. Rendu au toilette j’ai vomis, je me suis laver à maintes reprises essayant d’enlever tout odeur  et traces de toi sur mon corps. Je n’avais que 13 ans. J’ai appris ton nom que 2 semaines après l’agression. Je t’en veut. Tu m’as salis.
- Anonyme

voici UNE des PLUSIEURS VICTIMES.

cordialement, Dina Laknit.