M. Veunac, retirez les 3 délibérations BOPB (Conseil Municipal de Biarritz du 12/02/2020)

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Monsieur le maire de Biarritz,

Vous imposez au Conseil Municipal de Biarritz du 12 février 2020 de se prononcer sur 3 délibérations concernant la société anonyme sportive professionnelle  "Biarritz Olympique Pays Basque" et l'aménagement de la plaine d'Aguilera.

Le projet global concerné par ces 3 délibérations a des implications financières, juridiques et urbanistiques excessivement lourdes et complexes et engage de manière déterminante l'avenir de Biarritz et des Biarrots.

Nous parlons en effet ici de 9,1 hectares de terrain, propriété des Biarrots, dont la valeur, une fois rendus constructibles, est estimée à un minimum de plusieurs dizaines de millions d'euros.

Nous parlons en effet ici d'un centre de formation, réservé à l'équipe professionnelle du Biarritz Olympique, dont le coût prévisionnel (hors dépassements toujours prévisibles sur un chantier de cette envergure) s'élève à 12 millions d'euros hors-taxes.

Cela équivaut au budget d'investissement annuel total de la Ville de Biarritz !

Quand les Biarrots peinent à se loger, quand notre voirie et nos trottoirs sont tristement dégradés, quand les écoles de nos enfants nécessitent des rénovations urgentes, quand nos transports collectifs sont largement défaillants, quand la qualité de nos eaux de baignade est constamment menacée, est-ce un investissement prioritaire ?

De plus, les élus de Biarritz n'ont eu droit qu'à une Commission Générale d'une durée de 2h30 pour prendre connaissance de l'ensemble de ces éléments.

A un mois à peine des prochaines élections municipales, il s'agit d'un véritable hold-up démocratique.

En conséquence, nous, élus, citoyens et contribuables de Biarritz, vous demandons instamment de retirer ces 3 délibérations de l'ordre du jour du Conseil Municipal du 12 février prochain et de laisser à l'équipe municipale qui sortira des urnes le 22 mars, le soin de gérer cet énorme dossier avec la rigueur et la sérénité qu'il exige absolument.