Pour l'ouverture des voies sur Berges à Paris et le respect d'une décision de justice

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Par un jugement du 21 février 2018, le tribunal administratif de Paris annule la délibération du 26 septembre 2016 du Conseil de Paris déclarant l'intérêt général de l'opération d'aménagement des berges de la rive droite de la Seine». Le tribunal administratif de Paris vient de revenir sur la volonté de la mairie de Paris d'interdire les voies sur berge aux voitures. Il annule également «l'arrêté du 18 octobre 2016 de la maire de Paris créant une promenade publique sur l'emplacement de la voie Georges Pompidou».

Le tribunal administratif justifie sa décision par le fait que l'étude d'impact de ces mesures «comportait des inexactitudes, des omissions et des insuffisances concernant les effets du projet sur la circulation automobile, les émissions de polluants atmosphériques et les nuisances sonores, éléments majeurs d'appréciation de l'intérêt général du projet».

En outre, le tribunal «a relevé que l'arrêté du 18 octobre 2016 a été pris sur le fondement [d'un article] qui ne permet pas au maire de prononcer une interdiction permanente d''accès des voitures à une voie mais uniquement d'interdire cet accès, à certaines heures, pour des nécessités liées à la circulation et à l'environnement».

Le Tribunal administratif a aussi mentionné que la commission d’enquête publique était déjà défavorable à ce décret en août 2016, car il n’y voyait pas trop l’intérêt général.

Anne Hidalgo a précisé qu’elle ferait appel de cette décision. Mais en droit administratif, l’appel n’est pas suspensif : la décision de justice s’applique même avant le jugement en appel.

Rappelons ici que ces voies sur berges ont été créé dans l'intérêt général sous le Général De Gaulle et inauguré par G.Pompidou ,qui eux,ont permis à la France de bénéficier des 30 glorieuses car un pays se développe sur ces infrastructures et non sur des interdits régressives issues d'une idéologie de la décroissance économique dont s'inspire l'actuellement municipalité de Paris.

Paris est la capitale de la France et des français et ce sont principalement les habitant de Paris Ile de France qui sont exclus du droit de circuler librement comme par le passé car l'argumentation réducteur véhiculé par l'écologisme dominant la pensée de l'actuelle municipalité nous amène à exiger le respect d'une décision de justice.

Nous ne pouvons que constater que Paris,notre capitale à nous les français  est en perpétuelle travaux depuis 20 ans et qu'au vue de l'état des routes non entretenues ,la malfaçon en est le maître d'oeuvre .De notre histoire nous n'avons connu un tel délabrement des infrastructures routiers à Paris et cela va dans le sens de la politique de la Maire de Paris qui n'aiment pas les voitures.

Ou est donc la politique sanitaire de cette municipalité ou les rats circulent librement eux !

Citoyens ,citoyennes ,exigeons l'application d'une décision de justice et la réouverture des voies sur berge  et pourquoi pas la démission de cette équipe municipale qui nous impose à nous citoyens français et nous les 10 millions d'habitants de Paris Ile de France ce spectacle pitoyable d'une médiocrité intellectuelle,déconnecté du monde réel et n'hésitant pas à fabriquer  des inexactitudes, des omissions pour justifier leur politique sectaire et réductrice.

Le problème de la pollution s'inscrit dans une logique globale et ce problème Madame HIDALGO et ses amis intégristes de l'écologisme ne sont pas les mieux placés pour en parler.

Qu'ils commencent par utiliser l'argent public par nettoyer notre capitale afin d'en faire une ville propre et non sale comme c'est le cas actuellement et qu'ils utilisent l'argent public pour dératiser notre capitale de ces rats qui circulent librement dans les lieux publics et sur les trottoirs quand ce n'est pas pour aller manger les restes de repas des clandestins qui dorment dans les rues de notre capitale entre les odeurs d'urines et d’escrements. 

Ou est passée la ville lumière ?

 

 



Michel compte sur vous aujourd'hui

Michel Lerma a besoin de votre aide pour sa pétition “Michel LERMA: Pour l'ouverte des voies sur Berges à Paris et le respect d'une décision de justice”. Rejoignez Michel et 8 signataires.