LP2I - Lancez une enquête sur de potentiels propos racistes

LP2I - Lancez une enquête sur de potentiels propos racistes

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Nous, anciens élèves, parents d'élèves et amis du LP2I demandons une véritable enquête suite aux accusations de propos racistes au lycée LP2I.

Théo, 17 ans, élève au Lycée LP2I se considère victime de propos racistes de la part d'un professeur. Sans prendre parti nous demandons simplement que cette affaire ne soit pas étouffée et que clarté soit faite.

"C'était en février dernier, lors d'un cours, Théo est interrogé au tableau, devant la classe. Il ne répond pas correctement aux questions de son professeur. L'enseignant lui aurait alors dit qu'il pouvait retourner moudre le café et planter des ananas. Une petite phrase qui touche et affecte profondément le jeune garçon." - France 3

Le professeur a annoncé à la famille regretter "ces propos maladroits" et ne pas viser Théo. Le proviseur a considéré que la situation ne méritait qu'un simple avertissement oral et le rectorat de Poitiers n'a pas donné suite aux demandes de la famille de Théo estimant l'affaire "réglée".

Nous demandons une véritable enquête :

  • pour que clarté soit faite sur les événéments
  • pour que la décision finale ne revienne pas au seul proviseur du LP2I
  • pour obtenir une procédure proportionnée à la gravité des accusations
  • pour envoyer un signal de soutien fort à Théo, à sa famille et aux lycéen.ne.s, parents et personnels victimes de racisme et discrimination

Nous appelons Madame Bénédicte Robert, Rectrice de l'académie de Poitiers, à ouvrir une enquête et, à défaut, rappelons respectueusement à Monsieur Michel Garrandaux, procureur de la République de Poitiers, que le code pénal l'autorise à s'auto-saisir en cas de suspicion d'infractions racistes.

Articles de presse :

Nous devons appliquer à nous-mêmes l'exemplarité que nous demandons et tenons à rappeler que :

  • nous ne savons pas ce qu'il s'est réellement passé dans cette classe
  • nous considérons le professeur en question innocent sauf preuve du contraire, cette pétition n'est pas une accusation du professeur en question ni un procès médiatique mais un appel à une enquête neutre
  • nous appelons à ne pas partager les noms ou informations personnelles des parties impliquées
  • cette demande légitime de justice ne doit pas être détournée en attaque médiatique ou harcèlement

Pétition indépendante lancée à titre individuel par d'anciens élèves du LP2I et ouverte à tous les soutiens