Mettez fin à l'utilisation de couverts en plastique au RU de Saint-Germain-en-Laye

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Tous les midis au restaurant universitaire du site de Saint-Germain-en-Laye géré par le CROUS de Versailles, des kilogrammes de plastique sont utilisés. Les étudiant.e.s et le personnel de l'établissement mangent dans des assiettes en plastique, en s'aidant de fourchettes, couteaux et cuillères eux-mêmes emballés dans un sachet plastique. Les desserts et entrées sont eux-aussi présentés dans des emballages plastiques, petites assiettes ou verrines équipées d'un couvercle. A la sortie du restaurant universitaire, une seule grande poubelle est disposée, donc aucune procédure de tri sélectif n'est mise en place. 

Cette situation dure depuis déjà plus de trois ans, sans qu'aucune mesure ne soit prise pour changer cette situation qui est un véritable scandale écologique, et hors-la-loi depuis janvier 2016. L'association Solidarités et les étudiant.e.s de l'IEP protestent contre cette situation.

Le plastique est une source de pollution considérable, durant tout son cycle de vie. Sa production consomme des produits pétroliers, de l'eau, de l'énergie et émet des gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. En France, on jette 3,3 millions de tonnes d'emballages en plastique par an (tous plastiques confondus). Seul un cinquième des emballages en plastique est envoyé en centre de recyclage, le reste étant incinéré (41,7%) ou enfoui/stocké (39,1%). La France est l'un des pays les moins performants pour le recyclage des plastiques (20% contre 26% de moyenne en Europe). 

D'autre part, l'utilisation de plastique pour l'alimentation présente un risque puisque la fabrication du plastique fait entrer en jeu de nombreux produits chimiques issus du pétrole, certains pouvant s'infiltrer dans les aliments et les boissons, comme le Bisphenol A (BPA).
Le BPA serait la cause des dommages suivants: dommages au cerveau, hyperactivité, agressivité, difficultés d'apprentissage, dommages aux fonctions immunitaires, stimulation des cellules cancéreuses au niveau de la prostate, etc. 

Enfin, la somme dépensée chaque jour par le CROUS pour acheter des couverts qui seront jetés est largement supérieure à ce que coûterait l'achat d'un lave-vaisselle et de couverts réutilisables.

Signer cette pétition nous permettra de peser auprès des responsables du CROUS pour que le RU bénéficie enfin de l'équipement nécessaire (couverts en métal, lave-vaisselles...).



Marion compte sur vous aujourd'hui

Marion OLLIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Mettez fin à l'utilisation de couverts en plastique au RU de Saint-Germain-en-Laye”. Rejoignez Marion et 923 signataires.