Pour une sortie "propre" de Battleship Island en France

0 have signed. Let’s get to 100!


Il y a quelques mois, Metropolitan Filmexport récupérait les droits d'exploitation de Battleship Island, blockbuster sud-coréen acclamé partout dans le monde, en France. Dans la foulée suivirent la publication d'une affiche, d'une bande-annonce en VOST et d'une date de sortie. Le film de Ryoo Seung-wan se dévoilerait sous nos yeux le 14 mars 2018. Il est toujours plaisant de voir que les plus gros films Sud-Coréens arrivent souvent jusque chez nous (Busan, The Merciless ou encore Tunnel sur les deux dernières années).

N'importe quel amateur de cinéma aurait pu se réjouir si un paramètre n'était pas venu interférer. Le 14 mars, Battleship Island ne sortit que dans une salle en France. Une bande-annonce et une affiche pour un seul et unique cinéma, le Publicis à Paris.

L'incompréhension fut totale. Comment peut-on décemment réserver l'un des plus gros films de la Corée du Sud à une seule salle, là où un Busan a été "massivement" diffusé, grimpant à 250.000 entrées au box-office ?

Depuis, pendant que le reste de la France doit se contenter de la frustration de manquer un grand film épique sur grand écran, les critiques positives s'enchaînent sur les réseaux sociaux, venant de la poignée de chanceux qui auront l'occasion de le voir au Publicis.

Comment doit-on interpréter cette "exclusivité" (pour reprendre les termes de Metropolitan) ? Que le potentiel commercial est insuffisant pour justifier des séances dans plus d'une salle ? Alors qu'il aurait pu être possible de faire des séances uniques aux quatre coins de la France, dans le pire des cas ?

Une exclusivité n'a de sens que si les possibilités d'en bénéficier sont accessibles à tous. Ça aurait eu du sens si Battleship Island était sorti directement en support vidéo, en exclusivité à la Fnac par exemple. En l'état, c'est presque une insulte pour le réalisateur et son film, ainsi que pour le public.

Nous savons bien qu'il serait impossible à l'heure qu'il est de sortir le film "normalement", pas 15 jours après sa sortie officielle. Mais il est toujours possible d'organiser des projections ponctuelles dans les plus grands points d'affluence, pour au moins satisfaire cette envie de voir Battleship Island au cinéma, lui qui est censé avoir le droit à une exposition en salles (contrairement à The Villainess et tant d'autres).

Amicalement.

Un amateur de cinéma Sud-Coréen parmi tant d'autres.



Today: Alexandre is counting on you

Alexandre Dupret needs your help with “@Metropolitan_fr: Pour une sortie "propre" de Battleship Island en France”. Join Alexandre and 42 supporters today.