Libérez nos entreprises des Gens du voyage !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Messieurs les représentants de la "République",

Les Entreprises en ont 'RAS le BOL' !

Libérez nos entreprises des gens du voyages !

En leur trouvant des lieux décents !

Nous retenons votre attention sur cette pétition qui souhaite vous voir intervenir le plus rapidement possible pour faire reconnaître nos droits de disposer de nos lieux d'entreprises (locaux et espaces attenants) occupés sans consentement et en toute illégalité par des gens du voyage qui refusent de partir, usant de recours et d'appels devant les juges pour y rester, nous empêchant alors de jouir de nos locaux et outils de travail librement.

Les incidents récurrents provoqués par les gens du voyage sur les deux communes de Seine et marne (77) de Lagny-sur-Marne et de Saint Thibault des Vignes, ont mis sur la place publique le constat d'une zone de non droit que représentent les pratiques de la grande majorité de cette communauté depuis de nombreuses années sur nos espaces d'entreprises privés.

Cette situation qui perdure déjà depuis de nombreuses années et qui défigure nos lieux d'entreprises, nous empêche d'exercer librement nos activités, et suscite des interrogations de la part du reste de vos concitoyens. Ceci a pour répercussion directe de créer un clivage entre deux catégories de français qui amène un sentiment d'injustice très désagréable. Il vous faut réagir pour éviter des tensions inutiles et faire en sorte que chaque mode de vie soit respecté: 

Constat insupportable :

-Violation du droit de propriété :

Lorsque nous demandons à la justice de mettre fin à cette violation cela représente un coût non seulement important pour le propriétaire qui subit le préjudice mais pire encore, la lenteur et la non-exécution des référés mis en place par la Loi dans la plupart des demandes.
Doit-on conclure par le laxisme actuel de la République que le droit à la propriété, droit fondamental inscrit dans la Constitution, est de plus en plus vidé de son contenu ?

-Obstruction au droit du travail et du commerce :

Lorsque nos employés ou clients ont des difficultés à entrer dans nos entreprises au risque d’écraser un enfant, de rentrer dans un véhicule des gens du voyage, de ne pas pouvoir rentrer dans nos entreprises, d’avoir peur de venir chez nous, de constater les dégradations sur nos entreprises qui finissent par avoir des difficultés financières au risques de devoir fermer. De voir nos clients qui refusent de venir dans une zone envahie par les gens du voyage.

Doit-on croire que le travail et que l'activité économique ne soient pas vitaux dans notre société déjà touchée par un chômage difficile à enrayer ? 

-Atteinte grave à l’environnement et à l’hygiène :

Nous subissons des contraintes environnementales de plus en plus importantes et pointilleuses, donnant lieu parfois à des amendes non négligeables.
Par contre, quand 30 caravanes, représentant approximativement 100 personnes, s’installent sur un parking d’une entreprise en créant au passage des dégâts irrémédiables des sols, aucune intervention effective n’est prise en compte par les services de l’Etat.

En effet sans aucun moyen d’assainissement, les vidanges des lessives avec détergents directement absorbées dans nos sols,souillent par conséquent nos nappes phréatiques,… 
Y aurait-t-il une fois de plus deux catégories de citoyens ? Ceux astreints à des règles de plus en plus contraignantes et ceux libres de tous leurs actes ?

-Contribuables sans droits ni recours face à l'injustice :
En tant que propriétaires de nos locaux d’entreprises,  nous payons des impôts fonciers, des taxes sur la publicité, en tant qu’habitant sédentaire nous payons la taxe d’ordure, la taxe d’habitation, la redevance audiovisuelle, consommation eau, etc, …

-Laissez -nous  travailler !

En tant qu'entreprises privées, ils ne nous appartient pas d'accueillir dans nos espaces de travail et parkings ces caravanes et populations en recherche de sites pour se poser, cette mission ne nous incombe pas.

Nous avons à notre charge le rôle d'assumer la bonne gestion de nos entreprises, avec l'aide de nos salariés, clients et fournisseurs pour qu'ensemble nos activités puissent perdurer et offrir du travail à ceux qui y concourent.

L'inaction des élus et représentants de l'état est vécue comme un abandon par les entreprises qui sont prises en otage dans leurs lieux de travail,

Nous attendons de la République qu'elle fasse respecter nos droits et assure ses responsabilités  pour faciliter leur intégration dans notre société en leur donnant l'accès aux droits les plus élémentaires de lieux pour vivre et l'accès à l'éducation même s'ils sont par nature sans domicile fixe.

- Trouvez leur des lieux et faites respecter nos droits !

Nous respectons leur mode de vie, faites en sorte que le nôtre soit respecté, la situation ne peux plus durer. N'opposez pas les deux populations et modes de vie.

La négation de cette réalité vécue par vos concitoyens est la meilleure façon de créer un climat de haine entre deux populations qui méritent mieux.

C’est pourquoi, Messieurs les représentants de la République, nous lançons cette pétition pour vous persuader de l’urgence des mesures effectives à prendre, ainsi que de notre soutien pour que cette situation intenable ne perdure pas, voire ne s’aggrave pas dans un futur proche.

 



THIERRY compte sur vous aujourd'hui

THIERRY MOUTON a besoin de votre aide pour sa pétition “Messieurs Les Maires Lagny ( 77) et de Saint Thibault, et Monsieur le Préfet de Seine-et-Marne, Libérez nos entreprises des gens du voyage ! Trouvez leur des lieux d'accueils décents, nous ne pouvons plus travailler. Nos entreprises sont en danger !”. Rejoignez THIERRY et 112 signataires.