Pétition fermée

Sauvons le dernier artisan sableur de Paris, héros du 13 novembre !

Cette pétition avait 2 208 signataires


Pourquoi  est-il de notre devoir de nous mobiliser pour sauver l'entreprise de Jean Oustry :

En tant qu'entreprise du patrimoine vivant, Oustry SMTD  a contribué à la valorisation de l'artisanat d'art, depuis 3 générations. Un savoir faire rare, un de ces "gestes" que nous devons respecter et transmettre, ce que jusqu'alors, Jean Oustry faisait parfaitement.


Mais aujourd'hui, ce Maître du sablage à l'ancienne, se retrouve expulsé de son atelier suite à quelques retards de loyers alors qu'il est dans une procédure d'appel et s'est vu contraint de fermer les portes de la dernière entreprise de sablage familiale de Paris et de cessé son activité alors qu'elle est à nouveau florissante.
Contraint également de rappeler ses clients sans avoir pu honorer leurs commandes (Dumas, Aston Martin, Valentino, Rémy Martin, Shisheido...) et de se voir ainsi privé d' une grande partie de son chiffre d'affaire.
Pourtant, cette belle entreprise a  contribué à la restauration d'une grande partie des palaces parisiens: L'hôtel Meurice, Le Ritz, Le Plazza, Le Frontenac... la reprise largement amorcée et un carnet de commandes bien rempli, après deux ans de difficultés( mais quelle entreprise n'en a pas connu) tous les espoirs de pouvoir rembourser sa dette de loyers, se voient anéantis par cette procédure d'expulsion et l'absence de compromis avec le propriétaire.

Jean Oustry ne possède que cet atelier dans lequel il demeure également. Cette procédure d'appel, non suspensive, le prive donc à la fois de son outil de travail et de son logement, ce qui n'émeut pas son riche bailleur.Celui-ci préfère transformer cet atelier en loft et le louer le double du prix actuel, sans aucun arrangement amiable possible.
Pourtant, le bail avait été reconduit il y a deux ans et jusqu'à il y a quelques mois, les retards de loyers engendrés par la baisse passagère d'activité n'ont pas inquiétés le propriétaire qui était à l'époque extrêmement conciliant, jusqu'au jour où, sans préavis, un ordre d'expulsion a été porté à la connaissance de Jean Oustry par voix d'huissier.

Doit-on sacrifier l'Artisanat d'Art au nom de la spéculation immobilière??? Ne doit-on pas conserver les rares ateliers d'Art Parisiens?

Si Jean Oustry en est là aujourd'hui, c'est qu'il a raté la première audience du tribunal le 17 novembre 2015. Ce jour là, un arrangement devant le juge était encore possible.Mais voilà, Jean Oustry ne s'est pas rendu au bon tribunal, croyant qu'il s'agissait du Tribunal de commerce, alors que la conciliation avait lieu au Tribunal d'instance. La raison ? visiblement peu importante aux yeux des différents acteurs de la procédure et pourtant...

Le 13 novembre 2015 Jean Oustry était l'un des premiers à arriver devant le café "La belle équipe" et courageusement, il allait secourir les blessés rescapés de cette tuerie qui rappelons le a fait 19 victimes.

Alors oui, le 17 novembre 2015, Jean Oustry n'a pas pu plaider sa cause, car il était quelque peu "perturbé" par ce qu'il avait vécu . Doit-on le punir pour ça et anéantir sa vie , pour quelques milliers d'euros de retard, qu'il est en mesure de payer aujourd'hui?

Si Urgences Patrimoine lance cette pétition, c'est pour qu'un artisan, qu'un métier rare et qu'une entreprise familiale soient sauvés.

Mais en tant qu'individu, c'est pour mettre en lumière ce héros de l'ombre, qui ne demande ni reconnaissance, ni médaille pour avoir sauver au moins une vie et avoir porté secours à des dizaines de blessés plus légers.Non, la seule chose que Jean Oustry souhaite, c'est de pouvoir continuer le plus vite possible à exercer son art et son talent dans son atelier.

Mesdames et Monsieur les Ministres, Madame le Maire du XXème arrondissement de Paris, nous vous prions de bien vouloir mettre tout en oeuvre afin que cet homme héroïque puisse sans délai reprendre son activité dans son atelier, sans avoir à attendre son jugement en appel au mois de novembre 2016. 

Alexandra Sobczak                                                                                                       Présidente d'Urgences Patrimoine

 

 



Matthieu compte sur vous aujourd'hui

Matthieu LE BRECH a besoin de votre aide pour sa pétition “Mesdames et Monsieur les Ministres, Madame le Maire du XX ème arrondissement de Paris faites cesser la procédure d'expulsion de Jean Oustry”. Rejoignez Matthieu et 2 207 signataires.