BAC DE PHILOSOPHIE EN DANGER

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Elèves de Terminale

Lycée Gustave Eiffel

16 chemin de la Renardière

93220 Gagny

 

Rectorat de Créteil

A l’attention de M. Daniel Auverlot,

            Recteur de l’Académie de Créteil

            4 rue Georges Enesco

            94000 Créteil

 

            Gagny, le 06 mai 2018

 

BAC DE PHILOSOPHIE EN DANGER

 

Monsieur le Recteur,

 

Nous, élèves de terminale au lycée Gustave EIFFEL de Gagny des classes ESA, S2, S4, STMG et STI2D, souhaitons attirer votre attention sur la gravité d’une situation qui nous concerne pour les cours de Philosophie.

Notre début d'année a été retardée car aucun enseignant était nommé.
Finalement, est arrivé début novembre notre enseignant de philosophie avec lequel nous n’avons abordé que trois notions sur une vingtaine devant être apprises pour le Baccalauréat. Or, les cours se sont révèlés non exhaustifs d’autant plus que notre enseignant de philosophie est souvent absent et jamais remplacé : plus d’un mois en décembre, aucun cours lors des jours de grève de transports et, à ce jour, nouvelle absence jusqu’à nouvel ordre sans qu’aucun remplaçant ne soit encore prévu.

Elèves et leurs parents ont envoyé des courriers, mails et ont demandé des entretiens avec la Direction de l’établissement et l’Inspection Académique, mais rien n’évolue. Notre Proviseur, avait obtenu l’inspection de ce professeur en début d’année mais attend une seconde inspection car le contenu des cours (inexistants) est toujours inadapté à nous préparer à l’épreuve à venir.

Nous sommes dans l’attente d’un rendez-vous auprès du Rectorat, sans nouvelle à ce jour. Or, le besoin devient urgent.

Que pouvons-nous encore faire ?

Nous avons proposé à Monsieur le Proviseur,  la possibilité de mettre en place, via la bonne volonté d’un autre enseignant de Philosophie du lycée, des fiches de synthèses concernant les thèmes non vus. Nous aimerions également pouvoir être intégrés dans d’autres classes afin de pouvoir compléter et enrichir nos acquis. Pas de retour pour cette demande.

De plus, de nombreux élèves ont dû faire appel à du soutien scolaire à leurs frais ; comprenez que nous ne pouvons malheureusement pas le faire pour toutes les matières. Les manuels scolaires et annales de Baccalauréat ne peuvent se substituer à un vrai cours.

Il faut savoir que pour le bulletin scolaire, la moyenne a été faite sur l’attitude de l’élève en classe !!! Ce professeur a fait acheter à l’ensemble de ses classes un livre, voire deux pour ceux qui ont acheté le deuxième. Au final, ils n’ont jamais été traités, ni lus, car notre enseignant de philosophie a décidé de changer son programme. Autre fait : les élèves qui n’ont pas fait leur devoir écrit sont interrogés à l’oral ; ils ont des notes de 15/20 tandis que les quelques élèves ayant rendu leur écrit obtiennent des notes qui excèdent rarement 9…

Comprenez que nous nous interrogeons beaucoup sur la pratique de cet enseignant et que nous soyons extrêmement inquiets pour l’épreuve du BAC qui approche à grands pas.

L’une de nos requêtes serait que seules les notes de Philosophie supérieures à 10 soient comptabilisées et que les élèves ayant obtenu une note inférieure puissent avoir la note de 10 afin de pallier à l’absence de cours. A moins que vous puissiez ne pas prendre en compte cette matière à l’épreuve du Baccalauréat…

Pour rappel, Monsieur J. M Blanquer, Ministre de l’Education Nationale, souhaite mettre en pratique la Philosophie dès la classe de 2nde ; excellente initiative mais encore faut-il qu’il y ait des professeurs compétents et en nombre suffisant pour cette matière. Cette année, il est visiblement très difficile de trouver des remplaçants de Philosophie en Seine-Saint-Denis.

Cette épreuve a un coefficient de. 4 pour la filière ES, 3 pour la filière S, 7 pour la filière L et 2 pour les filières STI2D/STMG.

Des parents ont contacté la Présidente de la FCPE de Gagny, qui attend aussi du Rectorat un rendez-vous, espérant enfin obtenir une réponse.

Nous espérons que ce courrier retiendra toute votre attention et nous évitera,
peut-être, un échec au Baccalauréat.

Nous sommes à votre disposition pour un entretien et vous prions d’agréer, Monsieur le Recteur, nos respectueuses salutations.

 

 

Les élèves de terminale du Lycée Gustave Eiffel de Gagny

Les membres représentants (Maison des Lycéens et Conseil de vie lycéenne) du Lycée Gustave Eiffel de Gagny

Les parents d’élèves concernés

Les parents d’élèves élus FCPE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copie :

Ministre de l’Education Nationale

L’Inspection Académique de Bobigny

La Direction de l’Etablissement du lycée

La presse

 

 

P. J. annexe :

Les signatures des personnes signataires



Marion compte sur vous aujourd'hui

Marion ABITBOL a besoin de votre aide pour sa pétition “Membre représentante du lycée Gustave Eiffel à Gagny (93): BAC DE PHILOSOPHIE EN DANGER”. Rejoignez Marion et 689 signataires.