Victory

Critères d'admissibilité pour la bourse des finissant(e)s en soins infirmiers

This petition made change with 680 supporters!


Bonjour,

Pour tous les finissants en soins infirmiers, en technique d’éducation à l’enfance, en technique d’éducation spécialisée, en technique d’inhalothérapie et en technique de travail social,   

Au début de la session, nous avons reçu un courriel concernant une bourse de soutien à la persévérance et à la réussite des stagiaires, qui a pour but de souligner les efforts des finissants et de les aider à réussir. Parmi les critères pour être éligible à cette bourse, nous devons réaliser le dernier stage de notre formation au Québec obligatoirement. Présentement, nous vivons une situation historique avec la Covid-19, qui nous empêche de faire notre stage en milieux hospitaliers, en raison du manque de matériel, et du risque de contamination. Des travaux d’intégration sont réalisés présentement par chacun de nous dans l’espoir de réussir notre stage. Nous avons été avisés que nous n’aurions pas accès à la bourse, puisque la situation, qui est hors de notre contrôle, nous empêche d’être éligibles. 

Dans un premier temps, il est inconcevable de penser que nous ne sommes plus admissibles aux critères d'admissibilité la bourse, alors que, même si nous ne sommes pas physiquement présents en milieux de stages, nous devons tout de même fournir les efforts nécessaires afin de réussir ce dernier stage et obtenir notre diplôme pour lequel nous avons travaillé très fort pendant tant de temps. Effectivement, la réussite de ce stage ne nous est pas accordée si facilement. D'une part, nous devons faire des travaux exigeant plusieurs heures de travail dans lesquels nous démontrons toutes nos connaissances afin de prouver notre aptitude à réussir le stage. D'une autre part, en prenant exemple sur le programme en soins infirmiers, la dernière session est divisée en deux blocs: "stage ambulatoire", et "stage en médecine-chirurgie". Les élèves effectuent donc dans un ordre aléatoire les deux stages, c'est-à-dire qu'il y a un bloc 1, ainsi qu'un bloc 2. Cependant, la bourse est associée au "stage en médecine-chirurgie", donc les élèves pour qui ce stage a été effectué au bloc 1 auront leur bourse, alors que ceux pour qui ce stage est au bloc 2 ne sont plus éligibles aux critères d'admissibilité. Les élèves en "stage ambulatoire" étaient physiquement présents sur les lieux de stages autant que l'étaient les autres, ce qui témoigne la pénalité pour un effort égal. 

 

De plus, les critères d'admissibilité sont les suivants:

« -Être inscrit au stage obligatoire dans une formation ciblée;

-Être inscrit dans un établissement d'enseignement public;

-Réaliser le stage au Québec à moins de circonstances particulières, et ce, dans un établissement public. »

 

Considérant que nous vivons une situation assez particulière, et ce, de manière collective, nous ne comprenons ainsi pas en quoi nous ne répondons pas aux critères exigés. De ce fait, il est inconcevable de penser que nous ne sommes plus éligibles à l'admissibilité de la bourse, et ce, puisque nous travaillons afin de réussir, et qu'il y a une pénalité concernant cette bourse.

Deuxièmement, il est dommage de ne pas attribuer la bourse à des finissants de programmes techniques, qui, après l'obtention de leur diplôme, fourniront leur effort pour la communauté en cette période de crise historique. En effet, les domaines dans lesquels nous étudions sont voués à la vocation communautaire, malgré le fait que leurs stages sont malgré eux arrêtés physiquement, ces gens risqueront pour la plupart leur vie et celle de leur famille afin de vaincre cette crise, qui leur a coûté une bourse de 2500$ alors que plusieurs gens sont payés pour rester chez eux. Cette bourse vaut bien les conditions difficiles que nous allons surmonter pour la communauté, selon nous. Bien qu'il y ait une prime de 8% en milieu de santé, considérant la situation perpétuelle du milieu de santé, elle n'empêche en rien l'épuisement professionnel, et nous avons besoin de relève encore plus que jamais. Ainsi, pourquoi ne pas donner un remerciement et un encouragement envers les futurs militants de la santé et des services sociaux, pour qui le travail relève davantage de la passion plutôt que du salaire. En d'autres mots, il est dommage de pénaliser les étudiants alors qu'ils se trouvent pour la plupart à être la solution à la crise actuelle, et peut-être même la solution au problème relevant des services sociaux, notamment le système de la santé.

Pour tout dire, nous sommes navrés par la situation, et nous voulons un changement. Nous demandons au programme de Bourses de soutien à la persévérance et à la réussite des stagiairesd" réviser leur décision quant à ce changement. Notre demande ne concerne qu'une simple bourse, qui facilitera pour plusieurs le parcours universitaire, duquel nous sortirons endettés. Nous vous demandons de faire preuve de toute votre solidarité québécoise et de signer cette pétition, afin d'assurer une relève en meilleure santé économique, qui ne s'épuisera pas davantage au travail pour subvenir à ses besoins. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre soutien au travers cette pétition. Nous avons besoin de vous autant que vous avez besoin de nous, nous allons nous en sortir ensemble. Ça va bien aller...

 

 



Today: Andy is counting on you

Andy Trépanier needs your help with “MELS: Critères d'admissibilité pour la bourse des finissant(e)s en soins infirmiers”. Join Andy and 679 supporters today.