Sud-Ouest residents opposed to new St. Jacques and St. Antoine bike paths configuration

Sud-Ouest residents opposed to new St. Jacques and St. Antoine bike paths configuration

0 have signed. Let’s get to 1,000!
At 1,000 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!
L. St-Cyr started this petition to mayor city of montreal

Français (English below)

Nous, les résidents de l'arrondissement Sud-Ouest, croyons fermement que l'élimination d’une grande partie du stationnement (sinon tout) sur les rues St-Jacques et St-Antoine afin de créer des pistes cyclables est excessive et mal conçue.

Bien que nous soyons favorables à ce que les routes puissent être empruntées en toute sécurité par tous les usagers, que ce soit à vélo ou en voiture, pour atteindre cet objectif, il faut avoir recours à une meilleure approche et une qui soit plus équilibrée. Supprimer le stationnement en grande partie sur la rue est un ÉNORME changement, qui affecte toute la communauté, en particulier les résidents de St-Jacques et St-Antoine, dont ceux qui sont à mobilité réduite, ont des enfants, sont âgés, n'ont pas d'allée de stationnement, où pouvoir garer leur voiture en toute sécurité. La nouvelle configuration est particulièrement dangereuse car il faut stationner au milieu de la rue ou les voitures avancent pour tourner à gauche.

Bien que le conseil d'arrondissement dise que des consultations sur le sujet ont eu lieu, de nombreux résidents de St-Jacques et St-Antoine, dont la vie est directement touchée et compliquée par un stationnement réduit, confirment que personne de l'arrondissement ne les a jamais contactés. Cela soulève deux questions : Quelles personnes l'arrondissement a-t-il consultées, sinon les résidents qui sont directement touchés par le fait de vivre sur St-Jacques et St-Antoine ? Comment pouvons-nous être sûrs que ce changement proposé sera vraiment bénéfique pour tous?

Il n'y a pas assez de places de stationnement dans les rues perpendiculaires qui croisent St-Jacques et St-Antoine pour accueillir toutes les voitures qui devront se garer ailleurs. En outre, on interdit le stationnement dans certaines rues, à jours et à heures fixes, de façon bihebdomadaire, en raison du nettoyage des rues (et autres besoins municipaux). La réalisation de travaux vient encore compliquer la situation car des tronçons de rues au grand complet, sont réduit à la circulation; ce qui élimine ces tronçons du bassin de places de stationnement potentielles. Et l’ajout de stationnement réservé avec vignettes est ardu pour les résidents à faible revenu.

Avec autant de personnes travaillant à domicile en raison de la pandémie, il y a encore moins de déplacements en voiture, car moins de gens se rendent au travail. Avec un stationnement réduit sur St-Jacques et St-Antoine, les résidents sont constamment en concurrence les uns avec les autres, pour de moins en moins de places de stationnement. Inquiets de recevoir des contraventions, ils devront tourner en rond autour du pâté de maisons à la recherche de stationnement de plus en plus rare; ce qui ne manquera pas de contribuer à l'augmentation des émissions de carbone. Tout ça pour un nombre minimal de cyclistes, car un grand nombre préfèrent utiliser le Canal Lachine. Dès que les magasins, restaurants, églises ré-ouvrent, les rassemblements sont permis et le retour au travail commence, les difficultés et le stress vont augmenter considérablement. Ou est-ce que les livreurs et camions de réparation et rénovation vont stationner est aussi un gros souci. Et n’oublions pas l’hiver quand le déneigement des rues est déjà un stress énorme pour les résidents.

Le manque de leadership de nos conseillers municipaux nous déçoit au plus haut point. Il aurait fallu, à tout le moins, une consultation inclusive et transparente. De plus, nous aimerions voir les études qui prouvent que l'élimination d’une grande partie du stationnement le long des rues St-Jacques et St-Antoine aurait un effet positif sur toute la communauté. Dans l'état actuel des choses, ce changement semble ne profiter qu'aux cyclistes tout en punissant les propriétaires de voitures locales.

English

We, the residents of the South West borough, strongly believe that eliminating all parking on 1 side of St-Jacques and St-Antoine and reducing parking on the other side, as well as all parking on both sides of the street on St-Jacques between Atwater and Vinet in order to create 2 large bike paths is unnecessary and extremely excessive.

While we are in favour of ensuring that the roads can be safely used by all commuters, whether on a bike or in a car, there must be a better and more balanced approach to reach that goal. Removing all parking from one side of the street and reducing parking on the other is a HUGE change impacting the whole community, especially residents who live on St-Jacques and St-Antoine and have reduced mobility, have children, are seniors and/or do not have a driveway where their car can be safely parked. The new configuration is actually quite dangerous as the limited parking is now in the middle of the road, where cars can also drive if they are turning left.

Although the borough council says consultations were held on the topic, multiple St-Jacques and St-Antoine residents whose lives are directly affected and made complicated by extremely reduced parking say that no one from the borough ever contacted them. This begs two questions: why limit the consultation and not include all the residents who are directly affected by virtue of living on St-Jacques and St-Antoine; and does it truly ‘benefit everyone’ when you consider the lack of users of the reserved bike path?

There is not enough parking on perpendicular streets crossing St-Jacques and St-Antoine to hold all the cars that will have to park elsewhere. Furthermore, there are specific days and times where parking on certain streets is not allowed because of twice-a-week street cleaning. This situation has become even more complicated because of ongoing construction in some areas where an entire section is totally closed to parking, thus eliminating them from the pool of potential spots. And the addition of permit only parking for a fee is not economically feasible for low income residents.

With so many people working from home due to the pandemic, there is even less car movement because fewer people are driving to work. With reduced parking on St-Jacques and St-Antoine, residents are constantly competing for fewer parking spots, stressing over whether they will receive parking tickets, as well as contributing to increasing carbon emissions due to circling the block looking for that elusive parking space.  All this for the occasional cyclists; as many cyclists not only use the Lachine Canal bike path and don’t feel the need for this additional path, especially when the path ends suddenly. As things start to get back to normal the stress and difficulties will only increase as shops, restaurants and churches open up, gatherings are permitted and return to the office is expected. Issues for delivery, repair and reno trucks is also a huge problem. Not to mention what will happen in the winter with snow removal, already a highly stressful time for residents.

We are extremely disappointed in our city councillors. There should have been proper, more inclusive consultation with all residents before moving ahead with such a project. We would like to see proof that eliminating much of the parking along St-Jacques and St-Antoine will have a positive benefit to the entire community. As it stands, this change seems to only benefit cyclists while punishing local car owners. 

0 have signed. Let’s get to 1,000!
At 1,000 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!